Renforcer les radios locales par des logiciels libres de gestion des documents numériques et de programmation automatisée

02 Mars 2016

Les techniciens et techniciennes de 7 stations de radio locale du Burundi sont en atelier de formation, depuis ce 02 mars 2016, pour acquérir les compétences nécessaires à l'automatisation du processus de programmation et à la gestion des documents numériques.

À la faveur du partenariat avec le Gouvernement Suédois, l'UNESCO en collaboration avec le Ministère en charge de la communication et l'information organise du 02 au 04 mars 2016, à Bujumbura, l'atelier de formation sur l'utilisation des logiciels de programmation et de gestion des archives à la radio. Cet atelier fait partie de la série des activités du projet « Renforcer les capacités des radios locales par le biais des TIC ». Un projet financé par l'Agence suédoise pour le développement international.

En matière de programmation et de diffusion, l'intégration des technologies de l'information et de la communication au sein des stations de radio permet de faciliter voire d'automatiser certaines étapes du flux de travail qui va de l'acquisition des éléments, du montage, de la programmation, de la diffusion à la préservation.

Pour la plupart des stations de radio locale, bénéficiaires du projet « Renforcer les radios locales par le biais des TIC » au Burundi, le processus d'automatisation de la programmation et de gestion des ressources numériques reste embryonnaire. Si certaines stations de radio s'essayent à la programmation automatisée via des logiciels non toujours conçus pour cette fonction, il n'en est pas de même de la gestion des ressources numériques de la radio (en l'occurrence les fichiers de musiques, de reportages, d'édition de journal, etc.).



À l'entame de l'atelier, les techniciens (12) et techniciennes (3) des stations de radio invitées ont échangé sur les logiciels actuels et les difficultés rencontrées dans leur utilisation. Il ressort de ces échanges que les logiciels libres sont peu connus et utilisés. Le facilitateur, M. Herménegilde Niyungeko, Responsable du projet « Infos Grands Lacs » et ex-coordinateur du Centre des ressources audiovisuelles numériques, a dit que l'atelier permettra aux participant(e)s de découvrir différents logiciels libres ou gratuits (radioDJ, ZaraRadio, Radiomatisme, etc.) qui peuvent servir à une programmation automatique semi-professionnelle dans les stations de radio.

Participants following a demonstration on a software
Participant(e)s suivant la démonstration sur un logiciel
© UNESCO

Concernant la gestion des documents numériques, c'est le superviseur du projet, M. Michel Kenmoe (Spécialiste en communication et information au Bureau de l'UNESCO à Libreville), qui assurera la facilitation des sessions, lesquelles porteront sur les logiciels tels que Kloudspeaker, OpenDocMan, etc.

Au sortir de l'atelier, il est attendu que les participant(e)s seront à même de :

  • démontrer un niveau élevé de connaissance pratique sur l’utilisation des logiciels de programmation automatique à la radio ;
  • assurer la gestion efficiente des ressources numériques de la radio par le biais de logiciels libres.

L'atelier a été ouvert par les représentantes du Ministère en charge de la communication (Mme Doris Nezerwe, Directrice de la communication et de la Maison de l'UNESCO pour la Culture de la Paix (Mme Joséphine Ntahobari), en présence du superviseur du projet « Renforcer les capacités des radios locales par le biais des TIC » pour le Burundi. Les activités se poursuivront les 3 et 4 mars 2016.

Voir aussi : http://fr.unesco.org/radioict