La République de Corée accueillera la prochaine réunion du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel

infocus_ich_korea_2.jpg

Culture of Jeju Haenyeo (women divers), Republic of Korea
© Haenyeo Museum, 2004
02 Décembre 2016

Addis Abeba – La douzième session du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel se tiendra du 4 au 8 décembre 2017 à Séoul sous la présidence de l’Ambassadeur Lee Byong-hyun, délégué permanent de la République de Corée à l’UNESCO.

Cette décision a été prise aujourd’hui à Addis Abeba, lors de la onzième réunion du Comité, composé des représentants de 24 États parties à la Convention de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, qui vise à prendre diverses mesures pour la sauvegarde des traditions et expressions orales, arts du spectacle, pratiques sociales, rituels et événements festifs, connaissances et pratiques concernant la nature et l’univers  et savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel qui composent le patrimoine culturel immatériel.

Au cours de sa réunion, le Comité a sélectionné cinq programmes qui intégreront le Registre de bonnes pratiques de sauvegarde. À travers ce Registre, dont font désormais partie 17 programmes, le Comité met en avant les programmes, projets et activités qui reflètent le mieux les principes et objectifs de la Convention. Les projets sélectionnés cette année sont :

Autriche : Les centres régionaux de l'artisanat, stratégie pour sauvegarder le patrimoine culturel de l’artisanat traditionnel

 

Bulgarie : Le festival de folklore à Koprivshtitsa, ensemble de pratiques pour présenter et transmettre le patrimoine

 

Croatie : L’écomusée de la Batana, projet communautaire de sauvegarde de la culture vivante de Rovinj/Rovign

 

Hongrie : Le concept Kodály, sauvegarde du patrimoine musical traditionnel

 

Norvège : Le bateau Oselvar, adaptation du processus d’enseignement traditionnel de sa construction et de son utilisation dans un contexte moderne

 
 
Le Comité a également inscrit cette année quatre éléments sur la Liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente (sur un total de cinq candidatures) ainsi que 33 éléments sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité (sur un total de 37 candidatures).

La Liste de sauvegarde urgente, qui compte désormais un total de 47 éléments inscrits, vise à permettre aux États concernés de mobiliser la coopération et l’assistance internationales nécessaires pour assurer la transmission des pratiques culturelles inscrites avec la participation des communautés.

La Liste représentative, composée des expressions qui démontrent la diversité du patrimoine immatériel et qui font prendre davantage conscience de son importance, compte maintenant 366 éléments inscrits.

Le Comité a également approuvé une demande d’assistance financière de 230 000 dollars présentée par le Cambodge en vue de mettre en œuvre un plan de sauvegarde du chapei Dang Veng une tradition musicale pratiquée avec un luth (chapei) accompagné de chants. Il n’existe plus que deux grands maîtres survivants du chapei, qui ne le pratiquent pas activement du fait de leur âge. Le plan de sauvegarde proposé par le Cambodge, en consultation avec les organisations artistiques et éducatives, comprend un inventaire des lieux et moments où cette musique est pratiquée, la formation de professeurs de chapei, des bourses pour des plus jeunes maîtres ainsi qu’un festival.

Le Comité a également abordé la question du patrimoine culturel immatériel dans les situations d’urgence, qu’elles soient liées à des conflits ou des catastrophes naturelles. Tout en reconnaissant le rôle que peut jouer ce patrimoine pour la réconciliation, le Comité a appelé les États parties à la Convention « à garantir aux communautés, groupes et individus, en portant une attention spécifique aux personnes déplacées [..] l’accès aux instruments, objets, artefacts, espaces culturels et naturels et lieux de mémoire dont l’existence est nécessaire pour l’expression du patrimoine culturel immatériel ».