Le Réseau latino-américain pour l’enseignement de l’Holocauste examinera les difficultés liées aux programmes scolaires, les 29 et 30 juillet 2015

Les 29 et 30 juillet, le Bureau de l’UNESCO à Santiago et le Ministère de l’éducation du Chili organisent la deuxième réunion du Réseau latino-américain de l’UNESCO pour l’enseignement de l’Holocauste et des autres génocides.

Ce réseau a été créé en 2014 pour favoriser les échanges d’expertise régionaux et encourager les initiatives nationales et régionales visant à promouvoir l’enseignement de l’Holocauste et des autres génocides, ainsi qu’à renforcer la capacité à enseigner ces sujets sensibles.

La deuxième réunion a pour objet d’examiner les difficultés rencontrées actuellement dans la révision des programmes scolaires, notamment à la lumière de la récente étude de l’UNESCO et de l’Institut Georg Eckert, « Statut international de l’enseignement de l’Holocauste », qui analyse les références à l’Holocauste dans les programmes et les manuels scolaires du monde entier.

La réunion sera également l’occasion de passer en revue les dernières initiatives prises au niveau national et de se pencher sur la mise en œuvre des projets régionaux de renforcement des capacités.

Les participants seront des experts représentant l’Institut Georg Eckert pour la recherche internationale en matière de manuels scolaires (Allemagne), Yad Vashem, l’autorité israélienne du souvenir de l’Holocauste, et l’Institut d’Auschwitz pour la paix et la réconciliation (Argentine/États-Unis d’Amérique).

Le réseau est composé de hauts fonctionnaires représentant les ministères de l’éducation de l’Argentine, du Chili, du Costa Rica, d’El Salvador, du Guatemala, du Mexique, du Paraguay, du Pérou et de l’Uruguay.