La Réserve de biosphère d’El Hierro est pour la première fois fournie en électricité uniquement grâce aux énergies renouvelables

focus_dpl_el_hierro_carlos_teixidor_cadenas-wikimedia_commons.jpg

Windmills, Hierro Biosphere Reserve, Spain
© Carlos Teixidor Cadenas/Wikimedia Commons.

Dimanche 9 août à midi, la centrale hydro-éolienne de Gorona del Viento a fourni pour la première fois l'ensemble de la demande d'électricité de la Réserve de biosphère de l'île El Hierro (Espagne) à partir de sources d’énergie renouvelables.

La présidente du gouvernement de l’île, Mme Belén Allende, a déclaré que ce fut une étape très importante tant pour El Hierro, les îles Canaries, l'Europe et le monde, car grâce aux renouvelables, il est possible de répondre à tous les besoins de la population et d’arrêter la consommation de combustibles fossiles.

En raison de la variabilité du vent et pour satisfaire pleinement les besoins énergétiques de la région, les experts ont décidé de combiner énergie éolienne et énergie hydraulique pour que l'île soit la première île auto-alimentée en énergies renouvelables.

Le processus visant à rendre l’île entièrement auto-suffisante en énergie a commencé en 2009, le  fonctionnement de l'installation et son intégration de réseau ont débuté courant 2014.

Avec 278 km² et 10 700 habitants, l'île El Hierro, la plus occidentale et la plus méridionale des îles Canaries, a été intégralement nommée réserve de biosphère en 2000.

Les réserves de biosphère sont des zones modèles reconnues par l’UNESCO dans le cadre du Programme sur l'Homme et la biosphère (MAB), elles concilient conservation de la biodiversité et développement durable grâce aux efforts des communautés locales, mais également grâce au soutien du gouvernement et de connaissances scientifiques. Ces sites restent placés sous la juridiction souveraine des États où ils sont situés, cependant ils partagent leurs idées et expériences aux niveaux régional, national, et international au sein du Réseau mondial des réserves de biosphère afin de reproduire ailleurs les modèles innovants de développement durable testés localement.