Rokia Traore, hôte de la Journée Internationale du Jazz au Mali

rokia_traore1.jpg

© Dany Willems
13 Avril 2016

Bamako, 13 avril 2016 - Depuis 2011, l'UNESCO célèbre tous les 30 avril, la journée internationale du jazz. Cette année, cette journée sera célébrée dans le but de sensibiliser la communauté internationale  sur les vertus de cette musique comme outil éducatif, force de paix, de dialogue et de coopération renforcée entre les peuples.

Le Mali sera également de la fête à Bamako, à l’Espace culturel Passerelle à Missabougou, dont l’artiste Rokia Traore est la promotrice. Rokia Traore a en effet accepté d’être l’hôte d’un grand concert de musique malienne à travers un projet musical impliquant de grands noms tels que : Djélimady Tounkara, Kassé Mady Diabaté, Lansiné Kouyaté, Badjè Tounkara.

Ce grand concert du 30 avril, s’inscrit également dans la programmation du Festival Jazzy Koum Ben, qui se déroulera du 29 avril au 07 mai à Bamako. Des artistes de renommée internationale tels qu’Elida Almeida (Cap Vert), lauréate 2015 du prix Découverte RFI, Vincent Bucher (France) et Kar Kar, Laurent Coq Trio (France), The Kultimangoes (Danemark) et Bamako Quintet (Mali-France), Maxim Lenssens (Belgique), Pamela Badjogo, Amanar de Kidal, l’ensemble Konoya, l’école de musique de Kirina, entre autres, se produiront à cette occasion, à l’Espace culturel Passerelle, à l’Institut français du Mali et au Musée National. 

Le festival sera marqué par un concert exceptionnel de Rokia Traore, le 7 mai, sur son nouvel album «Né So», toujours à l’Espace Culturel Passerelle. De nombreuses autres activités sont prévues dont une exposition photo ”N&B, le Jazz en couleur” de l’artiste photographe-réalisateur Bertrand Fèvre (France), à l’Institut français du Mali et une exposition Jazz « Eléments de jazz » à la Galerie AD.

Une conférence de presse sera donnée le jeudi 14 avril, à 10h30, à la Fondation Passerelle (Quartier Missabougou), avec la participation des personnalités suivantes : Rokia Traore (Présidente de la Fondation Passerelle), Lazare Eloundou (Représentant de l’UNESCO au Mali), Corinne Micaelli-Mulholland (Directrice déléguée de l’Institut français du Mali) et Zoe Dembélé (Présidente de l’association Nyon Kon Koum Ben).

La Fondation Passerelle, l’Institut français du Mali, le bureau de l’UNESCO à Bamako, l’association Nyon Kon Koum Ben, l’Ambassade du Danemark, la Coopération suisse au Mali et la Fondation Orange Mali sont partenaires du festival Jazzy Koum Ben.

 

***

Pour plus d’information :

Clarisse NJIKAM, Bureau de l’UNESCO à Bamako,

Tel : + 223 20 23 34 92/93. Portable : +223 74 41 97 86, pc.njikam@unesco.org