Le rôle essentiel de l’océan au cœur de la participation de l’UNESCO à la COP21

Quelques jours seulement avant que les chefs d’Etat et de gouvernement ne se réunissent à la Conférence Climat de Paris (COP21), qui aura lieu du 30 novembre au 11 décembre 2015, la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’UNESCO œuvre pour mettre en avant et intégrer le rôle de l’océan en tant qu’élément clé des négociations.

Bien qu’il soit l’un des deux fournisseurs principaux de l’oxygène que nous respirons, avec les forêts, ainsi qu’un régulateur majeur du système climatique mondial, l’océan a été l’un des grands « oubliés » des discussions sur le changement climatique. La COI souhaite inverser cette tendance en apportant son expertise à pas moins d’une douzaine d’expositions et événements conjoints organisés pendant la COP21.

La présence de la COI, destinée à mobiliser et à partager des solutions basées sur l’océan en vue de les intégrer aux pourparlers, sera triple :

  • Centre de conférence (zone bleue) : événements orientés vers les décisionnaires et délégations nationales – réservés aux personnes accréditées par la CCNUCC
  • Espaces Générations Climat (zone rouge) : événements orientés vers les acteurs de la société civile tels que les ONG, organisations internationales et institutions scientifiques – ouverts à tous
  • Evénements parallèles liés à l’océan dans Paris (Siège de l’UNESCO et ailleurs) : projection de film, conférence de presse, séminaire, etc. – ouverts à tous 

En tant qu’unique organisation des Nations Unies entièrement dédiée à la science de l’océan dans tous les bassins océaniques du monde, la COI contribuera notamment à souligner l’importance de l’observation et des sciences océaniques dans l’étude des impacts et des questions liées à l’océan. Que ce soit à travers la gestion de données ou l’aide à la mise en œuvre de systèmes d’alerte précoce ou de stratégies d’adaptation et d’atténuation, la COI coordonne une coopération scientifique internationale afin de garantir que les meilleures connaissances scientifiques conduisent à une bonne compréhension du changement climatique.

Trois événements phares organisés dans les espaces Générations Climat marqueront tout particulièrement la participation de la COI :

  • Le Forum Océan et Climat (3 décembre 2015, 10h30-18h30) présentera les objectifs et l’agenda commun des événements de la COP21 relatifs à l’océan. Différentes parties prenantes – scientifiques, jeunesse, acteurs économiques, décisionnaires – organiseront un débat interactif afin de présenter le rôle de l’océan en tant qu’élément et solution possible au changement climatique
  • La journée « Oceans Day at COP21 » (4 décembre 2015, 10h30-18h30) s’appuiera sur les recommandations et les solutions proposées lors du Forum Océan et Climat pour attirera l’attention des hauts responsables politiques sur la nécessité d’un accord ambitieux à la COP21, de mettre en avant les efforts fructueux de politiques sur l’océan et le climat, et d’étudier des mesures pour faire avancer l’agenda de l’océan et du climat
  • Le Moment « Océan et Climat » (10 décembre 2015, 11h-13h) fera le bilan de tous les événements relatifs à l’océan organisés pendant la COP21 et rassemblera des représentants d’Etat membres, d’agences de l’ONU, des experts scientifiques internationaux et des acteurs de la société civile afin de récapituler et de souligner les principales recommandations scientifiques destinées aux décideurs politiques

Tous les événements auxquels la COI participera lors de la COP21 constitueront l’aboutissement de plusieurs mois de préparation, démarrés aux côtés de la Plateforme Océan et Climat avec la célébration de la Journée mondiale de l’océan le 8 juin 2015 au Siège de l’UNESCO. 1 200 représentants de la jeunesse, de la communauté́ scientifique et de la société́ civile, ainsi que des chefs d’Etat et des décisionnaires, ont participé à une journée d’ateliers et de discussions qui s’est achevée par le lancement de l’Appel de l’océan pour le climat. Ce dernier vise à rassembler tous les acteurs concernés autour de la nécessité d’intégrer l’océan dans le futur régime climatique.

« L’océan est source de solutions durables au changement climatique. Notre objectif est de mettre en avant ces solutions et de mobiliser l’action d’elles, » a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, lors de la Journée mondiale de l’océan. La santé de l’océan n’est pas facultative, c’est la seule voie possible. Notre avenir en dépend.

Pour plus d'informations :