Séminaire à Beijing pour lancer de nouveaux projets en faveur de l’égalité des genres pour l’éducation des filles et des femmes en Afrique et en Asie

Un séminaire international se tiendra à Beijing du 1er au 5 septembre afin de lancer deux nouveaux projets pour faire progresser l’égalité des genres dans l’éducation des filles et des femmes en Afrique et en Asie.

Le Séminaire international sur l’éducation des filles et des femmes est le premier événement organisé dans le cadre du partenariat UNESCO-Groupe HNA pour l’éducation des filles et des femmes, qui a été mis en place en février 2014. Cette manifestation marque le lancement officiel de deux projets complémentaires menés au titre du Fonds-en-dépôt UNESCO-HNA (HFIT). Le partenariat a été établi avec le soutien du Partenariat mondial de l’UNESCO pour l'éducation des filles et des femmes : Une vie meilleure, un avenir meilleur.

Les projets aideront les pays d’Afrique et d’Asie à accélérer les progrès en faveur de l’égalité des genres dans l’éducation, en mettant l’accent sur l’intégration de la problématique du genre dans la formation et le développement professionnel des enseignants. Ils seront mis en œuvre sur cinq ans avec un budget de cinq millions de dollars des États-Unis, financés au titre du HFIT.

Le premier projet renforcera le plaidoyer, la mise en réseau et la communication aux niveaux mondial et régional afin de faire respecter le droit des filles à l’éducation et de développer des capacités nationales à mettre en place une éducation qui tienne compte du genre en Éthiopie et au Ghana. Le Siège de l’UNESCO en assurera la coordination.

Le second projet renforcera les capacités nationales en matière d’élaboration de politiques relatives aux enseignants tenant compte du genre, ainsi que les capacités des formateurs d’enseignants et stagiaires, directeurs d’école et enseignants, afin de promouvoir des environnements et pratiques d’enseignement et d’apprentissage sensibles au genre au Cambodge, au Myanmar, au Népal, au Sri Lanka et en Ouzbékistan. Le Bureau régional de l’UNESCO à Bangkok en assurera la coordination.

Les principaux partenaires et bénéficiaires des projets seront les ministères de l’éducation nationaux, les établissements de formation des enseignants et les écoles secondaires, ainsi que les centres d’éducation concernés dans les pays partenaires des projets.

Le séminaire est organisé parallèlement à la visite d’étude du projet UNESCO-Fonds en dépôt chinois (CFIT) intitulé « Mettre à profit la technologie pour une formation des enseignants de qualité », qui a pour but de permettre aux pays d’apprendre les uns des autres et de tirer parti des expériences de la Chine en matière d’intégration des TIC dans l’éducation. Afin de créer des synergies entre le projet du CFIT et les deux nouveaux projets du HFIT, des représentants des huit pays partenaires du projet du CFIT – Congo, Côte d’Ivoire, Éthiopie, Libéria, Namibie, Ouganda, République démocratique du Congo, République-Unie de Tanzanie – seront invités à participer au séminaire et à partager leurs expériences avec leurs homologues des projets du HFIT. Le séminaire sera suivi d’une visite de deux jours dans des établissements universitaires de Beijing, mettant l’accent sur les TIC dans l’éducation.

Le séminaire réunira environ 45 participants venant de 14 pays d’Afrique et d’Asie, où les projets au titre du HFIT et du CFIT sont ou seront mis en œuvre, à savoir : Cambodge, Congo, Côte d’Ivoire, Éthiopie, Ghana, Libéria, Myanmar, Namibie, Népal, Ouganda, Ouzbékistan, République démocratique du Congo, République-Unie de Tanzanie,  Sri Lanka.

Les participants sont des représentants des ministères de l’éducation et des établissements de formation des enseignants. Se joindront à eux des représentants du Gouvernement chinois et des établissements de formation des enseignants en Chine. Des membres du personnel du Siège de l’UNESCO ainsi que des bureaux ou instituts régionaux et nationaux prendront également part aux discussions.