Le Sénégal vers le libre accès

Le libre accès est la mise à disposition en ligne pour tous de l’information savante, sans la plupart des barrières imposées par le droit d’auteur et le copyright afin de favoriser la circulation du savoir, l’innovation et le développement socio-économique à l’échelle planétaire. Il permet de favoriser la circulation du savoir à l’échelle planétaire pour contribuer aux découvertes scientifiques, à l’innovation et au développement socio-économique.

Dans le cadre du libre accès, une conférence sur le mouvement pour le libre accès et l’avenir de l’économie africaine du savoir a eu lieu à Dakar auprès du Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales (CODESRIA) du 30 mars au 1 avril 2016. Pendant cette conférence le Sénégal y a joué un rôle clé.

Etant perspicace de l’absence de politiques de libre accès sur le territoire Africain et le défis de l’accès de l’information scientifique et éducative dans son territoire, le Ministère des Postes et des Télécommunications du Sénégal, en collaboration avec l’ensemble des parties prenantes au niveau national et avec le soutien technique de l’UNESCO, décide d’entamer le processus pour la mise en place d’une politique de libre accès dans tout le territoire sénégalais. Les résultats de cette implémentation seraient une chance pour les chercheurs, les innovateurs, les enseignants, les étudiants, les professionnels des médias et le grand public de collaborer ensemble pour la mise en œuvre des plateformes numériques libres et accessibles à tous afin d’encourager la production, la dissémination, l’appropriation et la gestion du savoir.

Le Sénégal sera le premier pays de l’Afrique à mettre en place une politique de libre accès et serait pour lui un des leviers pour un Sénégal émergent qui est un référentiel de la politique économique et sociale sur le moyen et le long terme.