Signature d’un Accord-cadre entre l’UNESCO et la Principauté de Monaco

dg-mou-monaco.jpg

© UNESCO

Le 13 février, la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, et le Conseiller de Gouvernement pour les Relations Extérieures de la Principauté de Monaco, M José Badia, ont signé un accord-cadre entre l’UNESCO et Monaco. La cérémonie de signature a eu lieu au siège de l’UNESCO à Paris.

La Directrice générale a salué l’engagement continu de la Principauté de Monaco à soutenir l’action de l’UNESCO et a souligné que « l’accord-cadre permettra de donner un contenu plus cohérent et une orientation plus stratégique à notre coopération. »

L’Accord-cadre s’inscrit dans le cadre du Programme et budget de l’UNESCO pour 2014-2017 et vise à renforcer la collaboration avec Monaco. Pendant la durée de l’Accord, le Gouvernement Princier s’engage à verser à l’UNESCO, une contribution extrabudgétaire globale d’un montant minimum annuel de 200 000 euros.

M Badia a déclaré que « L’accord-cadre que nous venons de signer traduit [...]  la volonté de Monaco de formaliser et de renforcer son engagement envers les actions menées par l’UNESCO et son soutien aux priorités » définies par l’Organisation qu’il s’agisse de l’Afrique, de l’égalité des genres et de l’autonomisation des jeunes filles, ou de la protection de l’environnement, et plus particulièrement des mers et océans.

L’Accord-cadre  est l’aboutissement d’une coopération fructueuse au cours de ces dernières années dans des domaines prioritaires communs tels que le patrimoine culturel, l’éducation des filles et la préservation de l’océan grâce aux sciences marines.