Les TIC comme outil clé du Secteur de l’économie Informelle pour les Femmes : l’UNESCO forme des Femmes dans l’E-Commerce

Le e-commerce ou commerce électronique, qui est l’ensemble des transactions commerciales s’opérant à distance par le biais d’interfaces électroniques et digitales, s’impose aujourd’hui comme un canal de vente incontournable, surtout dans un pays comme le Sénégal où une grande partie du commerce a lieu dans le marché informel, avec les femmes sans compte bancaire en tant que chefs d’entreprises, ayant l’accès à l’Internet qu’à travers leurs téléphones mobiles.

Dans le cadre du mois dédié aux jeunes filles dans le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC), le Ministère des Postes et des Télécommunications du Sénégal, en partenariat avec l’UNESCO à Dakar, a organisé une série de formations qui assurent la promotion des femmes et jeunes filles dans le secteur.

Une formation e-commerce, à laquelle ont participé 27 jeunes femmes et 2 hommes, a été organisée les 26 et 27 avril 2016 dans les locaux de l’UNESCO à Dakar. L’objectif de la formation a été de cibler les femmes dans l’entreprenariat et les formateurs dans plusieurs ministères pour leur donner des outils utiles pour promouvoir leurs produits sur le marché sénégalais et répandre l’utilisation de l’e-commerce comme une approche viable et facile pour encourager l’entrepreneuriat féminin sur le territoire.

Les participantes à la formation provenaient du Ministère du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation et de la Promotion des produits locaux et des PME du Sénégal, du Ministère des Postes et Télécommunications du Sénégal, du Ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, de la CEDAF (centre départementaux d’assistance de formation) du Sénégal, du Ministère du Tourisme et des Transports Aériens, du Ministère de l’élevage et des Productions Animales, du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la recherche, et de la Maison de la Presse à Dakar.

« La formation e-commerce a été très utile pour apprendre à mieux gérer le groupe de femmes avec lequel je travaille : nous transformons des produits locaux, et grâce à cette formation, je verrai comment organiser notre équipe afin de bénéficier de l’avantage du e-commerce pour l’écoulement de nos produits » souligne Madame Fatoumata Diamanka, coordinatrice des centres départementaux d’assistance de formation de Dakar.

« C’est une manière pour nous d’écouler nos marchandises via l’internet. A la sortie de cette formation j’aimerais voir quelqu’un pour qu’il me fasse un site e-commerce pour l’écoulement de mes produits halieutiques » affirme Madame Coumba Dado Diouf, une des femmes transformatrices de produits halieutiques.

Promouvoir les liens entre l’entrepreneuriat, la technologie, et l’égalité du genre est un aspect clé du programme de l’UNESCO dans le cadre de l’initiative YouthMobile, qui vise à promouvoir la création et l’utilisation des applications mobiles pour répondre aux défis du développement durable.