L'UNESCO appelle à renforcer les efforts pour le rétablissement du système éducatif au Moyen-Orient

infocus_syrian_students.jpg

Syrian primary school children attending
catch-up learning classes in Lebanon
CC BY 2.0 - Russell Watkins/Department for International Development
18 Janvier 2017

L'UNESCO se félicite de l'annonce par les autorités irakiennes de la reprise de l'Université de Mossoul par les forces militaires irakiennes. Pendant la période d'occupation par ISIS / Daesh, l'Université de Mossoul a subi des dégâts matériels considérables. Son personnel académique et ses étudiants ont fait l'objet de violations graves du droit fondamental à l'éducation.

L'UNESCO a reçu plusieurs rapports faisant état de violations des libertés universitaires dans diverses universités en Irak au cours des années passées, en particulier dans les Universités de Mossoul, de Tikrit, d'Anbar à Ramadi et de Diyala à Baqubah. Professeurs, chercheurs et étudiants ont subi des pressions extrêmes. Les programmes scolaires, en particulier dans les domaines du droit, des sciences religieuses, des sciences naturelles, de l'éducation et des beaux-arts, ont été détournés. En outre, le principe de co-éducation a été malmené. Ces violations créent d'énormes défis pour le rétablissement du système éducatif dans les zones actuellement libérées de la présence d'ISIL / Daesh.

L'UNESCO se félicite également de la réouverture à Alep de près de 20 écoles qui ont déjà attiré un grand nombre d’élèves qui souhaitent reprendre le chemin de l’école apprendre en dépit de l'état précaire des établissements scolaires, le plus souvent sans électricité, sans eau ni matériel pédagogique adéquat. L'UNESCO a envoyé une mission à Alep afin de procéder à une évaluation préliminaire de l'état des institutions scolaires afin que nous puissions unir nos efforts pour ramener l’enseignement aux habitants d'Alep et dans d'autres villes de Syrie.

L'UNESCO réaffirme que les universités et les écoles doivent rester des zones de paix, des zones de liberté pour la formation de l’esprit critique, pour l'apprentissage et la solidarité, et des zones d'égalité des chances pour les femmes et les hommes. L'enseignement supérieur et la recherche contribuent à l'avancement et au transfert des savoirs et constituent une richesse culturelle et scientifique exceptionnelle pour les peuples de toute la région.

L'UNESCO appelle la communauté internationale, y compris le monde universitaire, à soutenir le rétablissement de toutes les institutions d'enseignement, notamment  l'Université de Mossoul, afin que l'enseignement et l'apprentissage de qualité puissent reprendre dans un environnement sûr.