L’UNESCO célèbre les efforts fournis en faveur de la jeunesse malienne

09 Décembre 2016

Bamako, 9 décembre 2016 - Le Bureau de l’UNESCO à Bamako a célébré le 3 décembre dernier l’achèvement du projet « Appui à la réinsertion sociale des enfants victimes de la crise malienne ». Ledit projet a été mis en place en partenariat avec l’ONG TEMEDT et grâce au soutien financier de la JUVENTUS F.C.

La cérémonie de clôture du projet, qui au eu lieu au Siège de l’ONG TEMEDT à Bamako, était présidée par le Secrétaire Général du Ministère la Réconciliation Nationale, en présence du Chef du Bureau de l’UNESCO au Mali, le 1er Vice-président de TEMEDT, le Représentant de la Secrétaire Générale de la Commission Nationale malienne pour l’UNESCO et le Représentant du Chef de Section Protection de l’Enfant de la MINUSMA.  

Le 12 juin 2015, une délégation conduite par Mr Eric Falt, Sous-Directeur général de l’UNESCO pour les Relations extérieures et l’information du public, et accompagnée de Mr David Trezeguet, Président des légendes de la Juventus FC, arrivait à Bamako afin d’apporter son soutien aux victimes de la crise malienne de 2012 à travers le projet. L’UNESCO, qui a comme mission ultime de « Construire la paix dans l’esprit des hommes et des femmes », s’attèle avec force à son objectif de contribuer aux efforts de consolidation de la paix au Mali, en apportant à ses enfants, un appui leur permettant de se réinsérer dans la société aux plans social et économique.

Ainsi, à travers ce projet, 65 enfants de Gao, Tombouctou et jeunes déplacés sur Bamako ont suivi notre programme de réinsertion pendant 18 mois. Ce programme était composé de formations techniques et professionnelles, d’activités culturelles et sportives, de cours d’alphabétisation et de post-alphabétisation, de cours de rattrapage, et d’accompagnement psycho-social.

Dans son discours, Mr Hervé Huot-Marchand, Chef du Bureau de l’UNESCO à Bamako, a voulu remercier très sincèrement, Monsieur le Ministre de la Réconciliation Nationale, Madame la Chef de Section Protection de l’Enfant de la MINUSMA et le Président de TEMEDT, pour leur collaboration et leur implication remarquables dans ce projet, ce qui a permis d’atteindre ensemble ces résultats significatifs.Il a également remercié la JUVENTUS, pour la confiance placée dans le travail de l’UNESCO. 

Il a aussi adressé des mots d’encouragement aux jeunes bénéficiaires du projet et à leurs familles. « Chers jeunes, vous êtes pour nous tous un exemple de lutte et de dépassement de soi, et je voudrais au nom de l’UNESCO vous remercier chaleureusement pour l’effort et l’intérêt fourni tout au long du projet. Nous sommes très fiers des progrès réalisés et nous savons que les efforts n’auront pas été vains. Rappelez-vous toujours que vous êtes le futur et le présent du Mali, et que l’UNESCO est avec vous pour vous accompagner », a-t-il déclaré.

A son tour, le Secrétaire Général du Ministère de la Réconciliation Nationale a remercié l’UNESCO pour son engagement pour un Mali réconcilié et en paix. « Je remercie l’UNESCO, au nom du Ministre de la Réconciliation Nationale, pour son travail infatigable au bénéfice de la jeunesse malienne et en quête de la paix », a-t-il ajouté.

La cérémonie a conclu avec les témoignages de parents des enfants et des représentants des enfants bénéficiaires ainsi que la remise des attestations. « J’adresse mes vifs remerciements à l’UNESCO, à la Juve et à Temedt pour tout ce qu’ils ont fait pour moi et ma famille » a déclaré Moussa Ag, bénéficiaire du projet et admis au Baccalauréat 2016.

Pour l’UNESCO, l’éducation et la formation contribuent à réduire la pauvreté et favorise l’autonomisation individuelle et collective, la cohésion sociale, la paix et le développement humain, si nécessaires dans le contexte actuel du Mali. C’est pour cela que l’UNESCO continuera à fournir ses efforts dans la promotion de la jeunesse et de leur éducation et formation de qualité à travers ses nombreux programmes et activités.