L'UNESCO a célébré la Journée des droits de l'homme par un séminaire sur la protection du droit à l'éducation des enfants et des jeunes lesbiennes, gays, bisexuel(le)s et transgenres

Pour marquer la célébration de la Journée des droits de l'homme et du 25e anniversaire de la Convention internationale relative aux droits de l'enfant, l'UNESCO a organisé un séminaire axé sur le droit à l'éducation des enfants et des jeunes lesbiennes, gays, bisexuel(le)s et transgenres (LGBT). Ce séminaire a eu lieu à l'UNESCO, à Paris, le 10 décembre 2014, et a rassemblé quelque 120 personnes, représentant 25 gouvernements et 40 organisations de la société civile.

Le droit à la non-discrimination fondée sur l'orientation sexuelle a été affirmé par le Comité des Nations Unies sur les droits de l'enfant en 2003. Cependant, les enfants et les jeunes LGBT sont souvent victimes de discrimination et de violence, en particulier dans les établissements d'enseignement, portant atteinte à leurs droits humains fondamentaux, notamment le droit à l'éducation.

La journée a été l'occasion de présenter les succès obtenus dans le cadre du programme  « Éducation et respect pour tous » lancé par l'UNESCO en novembre 2013, avec le soutien du gouvernement des Pays-Bas. Des progrès remarquables ont été réalisés grâce à des actions telles que :

  • la recherche-action pionnière mise en œuvre par l'organisation Gay and Lesbian Memory Organization in Action (Gala) dans cinq pays d'Afrique australe, avec le soutien de l'UNESCO et d’HIVOS, afin de produire un premier et vaste corpus de données sur la violence homophobe et transphobe dans les écoles en Afrique australe ;
  •  la conférence régionale à Bogota (octobre 2014)  où les représentants des gouvernements et de la société civile de neuf pays d'Amérique latine et des Caraïbes ont eu, pour la première fois, l’opportunité d’analyser les politiques et les pratiques existantes pour lutter contre la violence homophobe et transphobe, dans et à travers l'éducation ;
  • la campagne de sensibilisation École Arc en Ciel organisée à Bangkok pour la Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie en mai 2014, qui a mobilisé quelque 2 000 élèves et enseignants.

 

 

Pendant le séminaire, l'UNESCO a annoncé l’élaboration du premier rapport mondial sur l'état de la violence homophobe et transphobe dans les établissements d’enseignement, qui sera lancé lors d'une réunion de haut niveau des ministres de l'Éducation à Paris, en 2016. 

Le séminaire a été organisé par l'UNESCO, avec le soutien des Délégations permanentes de la Colombie, de la Norvège, des Pays-Bas et de l'Uruguay auprès de l'UNESCO.