L’UNESCO et le Comité Colbert s’unissent en faveur du patrimoine et de la créativité

comitecolbert.jpg

From left to right: Elisabeth Ponsolle des Portes, President and CEO of the Comité Colbert, and Irina Bokova, UNESCO Director-General
©Julio Piatti

L’UNESCO et le Comité Colbert, une institution française qui rassemble des maisons du luxe et des institutions culturelles, lancent ensemble le 23 juin une campagne d’affichage dans le but de sensibiliser le grand public à la nécessité de promouvoir la créativité et la sauvegarde du patrimoine culturel.

Sous le hashtag #Engagés pour le patrimoine et la créativité, l’UNESCO et le Comité Colbert, en collaboration avec la Douane française et avec le soutien de la société JC Decaux, invitent chacun à être acteur de la promotion et de la protection du patrimoine et de la créativité. Des panneaux d’affichage avec ce message et un visuel seront placés dans les aéroports français et dans les rues de Paris cet été. 

L’UNESCO promeut la créativité et son rôle dans le développement des sociétés à travers de nombreux programmes, en particulier dans le cadre de la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. 

Parmi les autres outils en faveur de la protection du patrimoine, l’UNESCO compte plusieurs Conventions culturelles, notamment pour la protection du patrimoine mondial (1972), le patrimoine culturel immatériel (2003) et la lutte contre le trafic illicite des biens culturels (1970). Ces outils ont vocation à mobiliser les individus et les institutions culturelles et à renforcer l’action des gouvernements pour la valorisation de la culture, la lutte contre le trafic illicite et la destruction du patrimoine. 

Pour la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, « Le vol, le pillage, le trafic illicite de biens culturels sont une négation pure et simple des peuples. Ils ravalent l’histoire au rang de marchandise. Ils portent un préjudice grave, souvent irréversible, à la mémoire collective et à la cohésion sociale. La culture est un moteur de création, d’inspiration, de dépassement et chacun de nous peut aider à la faire vivre. »

De son côté, le Comité Colbert s’appuie sur un riche patrimoine français de savoir-faire pour faire éclore créativité et innovation qui sont au cœur de ses valeurs et doivent être défendues. « Seul le strict respect de la propriété intellectuelle qui assure au créateur la juste rémunération de son art peut permettre à la créativité de s’exprimer, d’être reconnue et de rayonner » souligne Elisabeth Ponsolle des Portes, Déléguée générale du Comité Colbert. 

Cette campagne pilote à vocation internationale appelle chacun à relayer ce message sur les réseaux sociaux et à devenir acteur de la protection du patrimoine et de la promotion de la créativité. 

A savoir :

UNESCO : Créée en 1945, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture, défend le patrimoine comme source d’identité et de cohésion et promeut la créativité dans l’édification de sociétés ouvertes, inclusives et pluralistes. La diversité culturelle est au cœur  des sociétés du savoir dynamiques, innovantes et pluralistes. Aucun développement ne peut être durable sans prise en compte de la dimension culturelle.

Comité Colbert : Crée en 1954, le Comité Colbert rassemble 80 maisons françaises du luxe et 14 institutions culturelles. Elles œuvrent ensemble au rayonnement international de l’art de vivre à la française.

Le Comité Colbert a un statut consultatif auprès de l’UNESCO dans le cadre de la convention de 2003 sur le patrimoine immatériel.

Visuels sur demande

Pour plus d’informations :

                                                                                                     

Pour l’UNESCO

 

Lucía Iglesias Kuntz

Secteur des relations extérieures et

de l’information du public

+33 (0)1 45 68 17 02

l.iglesias(at)unesco.org

 

Pour le Comité Colbert

 

Heymann, Renoult Associées

Agnès Renoult & Lucie Cazassus

+ 33 (0)1 44 61 76 76

l.cazassus(at)heymann-renoult.com