L’UNESCO commémore le 70e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau

Les commémorations de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste (27 janvier) seront placées sous le signe du 70e anniversaire de la libération du camp allemand nazi de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. Libéré le 27 janvier 1945, ce site est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Pour commémorer cette date, l’UNESCO, en partenariat avec le Mémorial de la Shoah et France Culture, organise le 27 janvier (14h30, Salle II) une table ronde intitulée « Culture, mémoire et transmission », qui examinera les enjeux de la transmission de l’histoire et de la mémoire du génocide plus de trois générations après les faits. Raphaël Esrail, Président de l’Union des déportés d’Auschwitz (France) et Michael Newman, Directeur de l’Association des réfugiés juifs du Royaume-Uni, participeront à la table ronde, aux côtés des écrivains Jean-Claude Grumberg (France), Daniel Mendelsohn (États-Unis) et Uri Orlev (Israël). Sandrine Treiner, directrice adjointe de France Culture, sera la modératrice.

De 15h30 à 16h15 la cérémonie officielle du 70e anniversaire de la libération du camp sera retransmise en direct depuis le musée d’État d’Auschwitz-Birkenau.

À 19h30 (Salle I) débutera une cérémonie dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste en présence de la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova ; du Président du Mémorial de la Shoah, Eric de Rothschild ; du ministre français de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, de la Sous-secrétaire d’État au ministère des Affaires étrangères de Pologne, Henryka Mościcka-Dendys, et de l’Ambassadeur, Délégué permanent d’Israël auprès de l’UNESCO, Carmel Shama Hacohen.

La cérémonie comprendra entre autres une intervention de l’écrivain Uri Orlev, rescapé du ghetto de Varsovie et du camp de Bergen-Belsen, la projection du film Eclats de mémoire, réalisé pour l’occasion par Alain Fleischer d’après les témoignages de rescapés, et une lecture d’extraits d’un manuscrit de Zalmen Lewental, du Sonderkommando d’Auschwitz-Birkenau par l’artiste Ysé Tran. Le pianiste russe Sergueï Markarov, Artiste de l’UNESCO pour la paix et les solistes de la Maîtrise de Caen se produiront au cours de cette cérémonie.

Cette année les commémorations incluent aussi un concert de l’Orchestre symphonique de Jérusalem sous la direction de Frédéric Chaslin (26 janvier, 19h00, Salle I), les expositions La Shoah par balles, 10 ans d’investigation, par Yahad - In Unum (26 janvier au 10 février, Hall Ségur), Auschwitz-Birkenau 1940-1945, camp de concentration et centre de mise à mort, par le Mémorial de la Shoah (26 janvier au 6 février 2015, Salle des pas perdus) et 1945 : la libération des camps nazis, par le Mémorial de la Shoah et l’UNESCO (Grilles autour du Siège de l’UNESCO, du 19 janvier au 6 février 2015).

La Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste a été créée en 2005 par la  résolution 60/7 de l’Assemblée générale des Nations Unies encourageant les Etats-membres à « élaborer des programmes éducatifs qui graveront dans l’esprit des générations futures les enseignements de l’Holocauste afin d’aider à prévenir les actes de génocide ».

                                      ****

Plus d’informations : http://www.unesco.org/new/fr/in-memory-of-the-victims-of-the-holocaust

Les journalistes qui souhaiteront couvrir les cérémonies sont priés de s’accréditer auprès du service de presse de l’UNESCO.

Contacts : Djibril Kebé : d.kebe(at)unesco.org

Isabelle Le Fournis : i.le-fournis@unesco.org