L’UNESCO commémore la Journée internationale des personnes handicapées

La Journée internationale des personnes handicapées (JIPH) est célébrée depuis 1992 afin de sensibiliser et de mobiliser les citoyens autour des enjeux fondamentaux liés à l’insertion des personnes handicapées dans la société et leur participation au développement. Cette journée contribue à promouvoir les actions de sensibilisation et à mettre en avant les avantages d’une société inclusive et accessible pour tous.

Dans le monde, 80 % des personnes handicapées vivent dans des pays en développement. Un tiers des enfants déscolarisés ont un handicap et moins de 2 % d’enfants handicapés sont scolarisés dans les pays en développement. Pourtant, aujourd’hui, les personnes handicapées voient leur horizon s’élargir grâce aux progrès technologiques auxquels nous avons la chance d’assister.

Le rôle majeur que jouent ces avancées technologiques et scientifiques dans l’insertion et l’autonomisation des personnes handicapées a été reconnu en 2015 par le Conseil exécutif de l’UNESCO dans le document final : Déclaration de New Delhi sur les TIC inclusives au service des personnes handicapées : faire de l’autonomisation une réalité, adoptée par la Conférence générale à sa 38e session.

En tant qu’agence de l’ONU, l’UNESCO contribue à la mise en œuvre de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (CNUDPH, 2006) dans le champ de ses compétences, à travers l’objectif global qu’a l’Organisation de sensibiliser la communauté internationale et les gouvernements à l’importance et la complexité du handicap, ainsi qu’aux bienfaits apportés par les avancées technologiques et scientifiques pour l’insertion dans la société des personnes handicapées.

A l’occasion de la commémoration de la Journée internationale des personnes handicapées (3 décembre), le programme de l’UNESCO pour l’année 2015, placé sous le thème « Les questions d’inclusion : accès et autonomisation des personnes handicapées », donnera la parole à Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, M. Lenin Moreno, Envoyé spécial des Nations Unies sur le handicap et l’accessibilité, et Mme Ségolène Neuville, Secrétaire d’Etat française chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion. Les discours de ces intervenants seront suivis de deux panels de discussion de haut niveau avec la participation d’experts internationaux.

Les panels de discussion traiteront de la construction de société du savoir inclusives, accessibles et répondant aux besoins des personnes handicapées pour permettre leur autonomisation. Ce thème sera abordé en examinant les questions dans lesquelles les différents acteurs – gouvernements, organisations non gouvernementales (ONG) et organisations d’aide internationale – ont un rôle à jouer pour atteindre cet objectif commun.

La journée de commémoration, qui se tiendra au Siège de l’UNESCO à Paris, devrait réunir plus de 500 participants autour d’experts pour débattre des futures stratégies de mise en œuvre et des progrès réalisés dans le monde pour construire des environnements inclusifs et adaptés, permettant aux personnes handicapées d’améliorer leur accès à l’éducation, l’information, l’emploi, la santé et d’autres sphères de la vie.

La journée se clôturera par la projection de films thématiques, suivie d’un concert de jazz.

Cet événement fait suite à la première conférence  « De l’exclusion à l’autonomisation : le rôle des TIC pour les personnes handicapées », organisée par l’UNESCO et accueillie par le gouvernement de l’Inde du 24 au 26 novembre 2014 à New Delhi. La conférence de New Delhi mettait en avant la première démonstration d’engagements internationaux proposés par environ 80 pays pour exploiter les possibilités sans précédent qu’offrent les TIC pour autonomiser les personnes handicapées, grâce au partage de bonnes pratiques, de solutions et de connaissances.

Liens :