L'UNESCO déplore les destructions au Musée Maarrat al Numan dans la province d’Idlib, Syrie

damas.jpg

CC BY 3.0 /Bertramz
25 Mai 2016

L'UNESCO a récemment confirmé que le 9 mai 2016, le musée Maarrat al Numan a été frappé pour la deuxième fois par un raid aérien. L'un des murs du musée a été touché et s’est effondré. Le toit et le dôme principal de l'établissement de bains ont subi de graves dommages.

« Conformément aux dispositions de la Convention de La Haye de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé, je réitère mon appel à toutes les parties au conflit afin qu’elles cessent de mettre le patrimoine culturel en péril et qu’elles gardent les opérations militaires à distance des sites du patrimoine. Le patrimoine bâti et les collections muséales témoignent de la contribution inestimable du peuple syrien aux civilisations du monde.Un tel patrimoine est un outil d’identité, de dignité et de résilience et sa protection fait partie intégrante de tous les efforts engagés pour protéger les vies humaines et reconstruire la paix », a déclaré Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO.

Depuis le début du conflit en Syrie, son patrimoine culturel a souffert de destructions sans précédent. Ses six sites du patrimoine mondial  (dont l’ancienne ville d'Alep), ses onze sites inscrits sur la Liste indicative du patrimoine mondial, et de nombreux lieux d'une grande importance culturelle ont été endommagés ou détruits. Un grand nombre des sites archéologiques de Syrie ont été fouillés illégalement et pillés. « L'UNESCO se tient aux côtés des Syriens dans leurs efforts pour sauvegarder leur patrimoine, un patrimoine pour toute l'humanité », a ajouté la Directrice générale.