L’UNESCO fête le 10ème anniversaire de la Base de données de l’UNESCO sur les législations nationales du patrimoine culturel

Une session d’information sur la Base de données de l’UNESCO sur les législations nationales du patrimoine culturel (www.unesco.org/culture/natlaws) a eu lieu au Siège de l’UNESCO le 13 novembre 2015 à l’occasion du 10ème anniversaire de cette Base de données.

Lancée en 2005 et soutenue depuis cette date par le Département d’Etat américain, la Base de données est un outil unique qui permet un accès gratuit, facile, multilingue et rapide aux législations culturelles en vigueur dans le monde. La Base de données est un véritable succès puisqu’elle contient plus de 2700 lois culturelles de 188 Etats membres.

Les débats ont commencé par une intervention de la directrice de la Division du patrimoine, Dr. Mechtild Rössler, qui a déclaré : “ La Base de données de l’UNESCO sur les législations naitonales du patrimoine culturel est un outil fiable contre le traffic illicite d'objets culturels , car elle permet à l’utilisateur de savoir si un objet culturel bénéficie d'une protection juridique dans son pays d’origine ou pas”.

Des présentations sur l’importance de la Base de données ont été faites par les représentants des Etats membres: S.Exc.Ambassadeur Jean-Frédéric Jauslin, Délégation permanente de la confédération suisse auprès de l’UNESCO et Mme Maria Kouroupas, Directrice du Centre du Patrimoine culturel au Département d’Etat américain, ainsi que par Maître Jean-Jacques Neuer, avocat d’affaires international and Mme Marie Cornu, Directrice de recherche au CNRS.

Une présentation a été aussi faite par le Secrétariat de la Convention de 1970 sur l’état  actuel de la Base de données.

Les panélistes ont souligné le rôle important de la base de données dans la lutte contre le trafic illicite des biens culturels dans les domaines de recherche, de provenance et l'exercice de la diligence, la jurisprudence , et pour l' information du grand public sur la protection du patrimoine culturel dans le monde.  Ils ont invité tous les Etats membres de l’UNESCO à mettre à jour régulièrement leur législation culturelle publiée en ligne sur le site web de la Base de données et d’établir des liens vers celle-ci depuis les sites web de leurs centres de recherche et leurs propres bases de données.

Cette session d’information a pu être réalisée grâce à la contribution financière généreuse du gouvernement suisse (Office fédéral de la Culture).

Pour des questions relatives à la mise à jour ou soumissions par les Etats Membres de  lois nationales culturelles, veuillez contacter le Secrétariat de la Base de données: s.al-tabbal(at)unesco.org