L’UNESCO forme les planificateurs de l’éducation et les concepteurs de programmes scolaires des Caraïbes à la sécurité dans les écoles

Les systèmes éducatifs jouent un rôle essentiel pour prévenir les pertes humaines et matérielles en cas de catastrophe. Afin de renforcer la préparation des pays des Caraïbes aux catastrophes par le biais de l’éducation et d’installations scolaires sûres, l’UNESCO a formé 45 planificateurs de l’éducation, responsables d’infrastructures scolaires et concepteurs de programmes scolaires originaires de 14 pays des Caraïbes à Antigua, du 29 juin au 1er juillet 2015.

Durant cette formation de trois jours, les participants ont pris part à des activités interactives visant à élaborer des politiques et des plans complets de sécurité pour les écoles et le secteur de l’éducation. Deux aspects spécifiques de la formation ont mis l’accent sur la création et l’amélioration des plans de gestion des catastrophes en milieu scolaire et le renforcement des capacités des participants à intégrer la réduction des risques de catastrophes dans les programmes scolaires.

Les participants ont confirmé que « l’atelier était opportun » et « très pertinent pour le travail quotidien ». À l’issue de la formation, un participant a déclaré : « J’ai maintenant une passion pour l’éducation complète à la sécurité scolaire et à la réduction des risques de catastrophes ». « De retour dans mon pays, je mettrai en pratique les connaissances que j’ai acquises », a ajouté son collègue.

L’éducation à la réduction des risques de catastrophes peut fournir des compétences de sauvetage qui protègent les individus pendant et après les catastrophes. La réduction des risques de catastrophes peut également soutenir les mesures d’atténuation et de prévention sur le long terme des causes humaines des catastrophes, telles que la mauvaise gestion des ressources naturelles et le changement climatique. Grâce à une bonne planification de la réduction des risques de catastrophes dans l’éducation, comprenant la construction de bâtiments plus sûrs et la gestion efficace des campus, les écoles peuvent se transformer en lieux à l’abri des catastrophes. La préparation aux catastrophes dans les écoles peut aussi aider les systèmes éducatifs à se reconstruire plus rapidement après un tel événement.

L’UNESCO encourage l’éducation à la réduction des risques de catastrophes, en tant que membre de l’Alliance mondiale pour la réduction des risques de catastrophes et la résilience dans le secteur de l’éducation (GADRRRES).