L’UNESCO invite les États membres à approuver la Déclaration sur la sécurité dans les écoles

30 Octobre 2015

Le jour de l’ouverture de la Conférence générale, le 3 novembre, S.A.R. le Prince Haakon de Norvège et la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, participeront à la manifestation, à l’heure du déjeuner, sur la Déclaration sur la securité dans les écoles au Siège de l’UNESCO (7e étage, Salle Ségur, de 13 h à 15 h). 

Organisée par la Délégation permanente du Royaume de Norvège auprès de l’UNESCO, la Délégation permanente de la République fédérale du Nigeria auprès de l’UNESCO et la Délégation permanente de l’Argentine auprès de l’UNESCO, cette manifestation vise à sensibiliser à l’impact des conflits et de la violence sur les établissements d’enseignement, et souligne l’importance, dans les contextes actuels, de garantir des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous.

Le Sous-Directeur général de l’UNESCO pour l’éducation, M.  Qian Tang, dirigera un panel de haut niveau auquel participeront Julio Mercado, Conseiller à la Mission permanente de l’Argentine auprès des Nations Unies à Genève ; Federico Villegas Beltrán, Directeur général du Service des droits de l’homme (Argentine) ; Tone Skogen, Secrétaire d’État, Ministère des Affaires étrangères (Norvège) ; et Zama Coursen-Neff, de la Coalition mondiale pour la protection de l'éducation contre les attaques, ainsi qu’un haut représentant du Nigeria.

La manifestation sera pour tous les États membres l’occasion d’approuver la Déclaration pour des écoles sûres. La déclaration, appuyée à ce jour par 49 États, est une initiative conjointe mise en place par le biais de consultations nationales menées par la Norvège et l’Argentine à Genève, tout au long du premier semestre 2015.

La déclaration offre aux gouvernements la possibilité d’exprimer un large soutien politique en faveur de la protection et du maintien de l’éducation en cas de conflit armé. En outre, elle fait office de levier pour que les États approuvent et s’engagent à appliquer les Lignes directrices pour la protection des écoles et des universités contre l’utilisation militaire durant les conflits armés. 

En tant qu’agence chef de file des Nations Unies pour l’éducation, l’UNESCO (Éducation en situation d’urgence, Protection de l’éducation en cas d’attaques) joue un rôle actif dans la promotion de l’éducation dans le cadre des interventions d’urgence et du redressement à long terme. L’importance de l’éducation est soulignée par la définition de ce domaine comme l’un des principaux Objectifs de développement durable récemment adoptés. La protection des lieux d’apprentissage dans le monde entier devrait donc être de la plus haute importance.

En approuvant la Déclaration pour des écoles sûres, l’UNESCO et ses États membres s’engageront activement à réduire l’impact de la violence et des conflits sur l’éducation, qui s’accompagnent de défis urgents sur le plan humanitaire, du développement et de la société en général, à l’échelle mondiale :

•         Des vies sont perdues, des écoles sont fermées, et des enfants, des élèves, des enseignants et des universitaires sont gravement traumatisés, ce qui a des conséquences sur l’accès à l’éducation et sur la qualité de l’enseignement. Les filles sont souvent victimes et cessent donc d’aller à l’école.
•         Les écoles, les universités et d’autres établissements d’enseignement, qui devraient être des lieux sûrs et non violents, sont souvent attaqués ou utilisés à des fins militaires.

Au total, 28,5 millions d’enfants, c’est-à-dire la moitié des enfants non scolarisés dans le monde, vivent dans des régions touchées par des conflits. Comme l’indique la Déclaration sur la sécurité dans les écoles  : « […] un conflit armé détruit non seulement les infrastructures scolaires, mais aussi les espoirs et les ambitions d’une génération entière d’enfants ».

La Déclaration a été approuvée par les gouvernements à la Conférence d’Oslo sur les écoles sûres, organisée par le Ministère norvégien des Affaires étrangères, le 29 mai 2015.
****
Une accréditation est exigée pour participer aux événements de la Conférence générale, y compris à la manifestation sur les écoles sûres. Il est possible de s’inscrire en ligne à l’adresse suivante : https://fr.unesco.org/general-conference/38th-gc-press-regis....

Journalistes, merci de confirmer votre participation à la manifestation sur les écoles sûres : jh.sandstad.no@unesco-delegations.org

Pour plus d’informations sur l’événement, veuillez contacter la Délégation permanente du Royaume de Norvège auprès de l’UNESCO :
dl.norway@unesco-delegations.org.