L’UNESCO joint sa voix au lancement de la Décennie Internationale pour les Personnes d’Ascendance Africaine à New York

15 Décembre 2014

Le 10 décembre, l’Assemblée Générale des Nations Unies a lancé la Décennie Internationale pour les Personnes d’Ascendance Africaine au cours d’un événement à New York. La Décennie, qui s’étendra du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2024 a été conçue comme une opportunité pour promouvoir le respect, la protection et la réalisation des droits de l’homme et libertés fondamentales pour les personnes d’ascendance africaine, comme reconnus dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

« Au cours des dix années à venir, le monde entier est encouragé à prendre part à une discussion internationale sur les réalités auxquelles sont confrontées les personne d’ascendance africaine. La Décennie nous permettra d’explorer les défis auxquels ils sont exposés, en raison du racisme et de la discrimination raciale persistants dans nos sociétés. Le thème de la Décennie Internationale, « reconnaissance, justice et développement », permet de créer une excellente plateforme pour générer cette débat mondial » a déclaré le Président de l’Assemblée Générale des Nations Unies, Sam Kutesa, en ouvrant son discours.

La Directrice Générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a déclaré dans un message vidéo: « Cette Décennie porte un message d’espoir, de tolérance, de droits de l’homme et de dignité. A travers le monde, on observe une reconnaissance croissante de la contribution inestimable des hommes et femmes d’ascendance africaine dans l’édification de nos sociétés contemporaines. La Décennie Internationale pour les Personnes d’Ascendance Africaine est destinée à transformer cette reconnaissance en action. »

Pendant l’événement de lancement, tenu pendant la Journée des Droits de l’Homme, le 10 décembre, de nombreux participants ont souligné le rôle crucial de l’UNESCO à cet égard à travers les projets de l’Histoire Générale de l’Afrique et de la Route de l’Esclave, ainsi que grâce à ses programmes éducatifs comme « Enseigner le Respect pour Tous », développé par l’UNESCO en coopération avec les gouvernements brésilien et américain.

La Décennie Internationale pour les Personnes d’Ascendance Africaine, coordonnée par le Bureau du Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme des Nations Unies, est une opportunité pour une multiplicité d’acteurs, notamment les Nations Unies, les gouvernements, la société civile et les individus, d’initier un effort commun pour combattre le racisme et contribuer à la Déclaration et au Programme d’Action de Durban, adoptée en 2001 au cours de la Conférence mondiale contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l’intolérance qui y est associée.