L’UNESCO et Lonely Planet : N’emportez pas le patrimoine des autres dans vos bagages!

logo.png

© UNESCO

Le tourisme compte parmi les industries les plus lucratives du monde. Le tourisme culturel peut avoir un impact économique et social positif tout en facilitant l'harmonie et la compréhension entre les peuples.

Une attention particulière est toutefois nécessaire quant à l'impact du tourisme sur la préservation du patrimoine culturel et sur le trafic illicite des biens culturels. Alors que l'achat de souvenirs soutient le développement des industries culturelles locales, l'exportation illicite de biens culturels protégés pose un sérieux risque, non seulement au patrimoine culturel lui-même, mais aussi au potentiel de la culture en tant que premier vecteur de développement économique.  

C’est pourquoi l'UNESCO joint ses forces à l'industrie touristique pour sensibiliser les voyageurs et le grand public à l'importance du tourisme durable et à la nécessité de protéger le patrimoine culturel. L'éditeur du guide de voyage international, Lonely Planet France, a publié sur son site Web un court texte alertant les touristes sur les risques du trafic illicite de biens culturels. Cette initiative pionnière vise à responsabiliser le plus grand nombre, en rendant tout un chacun acteur dans la protection du patrimoine.  

La version imprimée des guides de voyage de certains pays sélectionnés -où les biens culturels sont particulièrement menacés – inclura aussi bientôt un article sur la prise de conscience de cette question importante. A l'avenir, l'UNESCO espère déployer de nouvelles initiatives de collaboration avec Lonely Planet afin de renforcer la perception qu’ont les voyageurs et le grand public de l'importance de protéger le patrimoine culturel au bénéfice des générations futures.

Voir également : L'article Web de Lonely Planet France