L'UNESCO organise l’atelier sur l’état des lieux du Programme sur l’Homme et la Biosphère (MAB) en RDC

1.jpg

© UNESCO
06 Avril 2016

Kinshasa, le 1er avril 2016 : Sous le patronage du Ministère de l’Environnement, Conservation de la Nature et Développement Durable, la Commission nationale pour l’UNESCO en collaboration avec le Bureau Pays RDC a organisé, du 29 au 31 mars 2016, l’atelier sur l’état des lieux du Programme sur l’Homme et la Biosphère (MAB) en République Démocratique du Congo.



Cérémonie d’ouverture officielle de l’atelier
© UNESCO

Au cours de cet atelier, les participants ont dressé un état des lieux de trois Réserves de la Biosphère que compte la République Démocratique du Congo. Il s’agit des réserves de Lufira, de Yangambi, et de Luki, créées respectivement en 1926, en 1933, et en 1937, et qui ont toutes adhéré au Programme Mab de l’UNESCO en 1979.

L’atelier a réuni le Comité MAB de la République Démocratique du Congo, les responsables des trois réserves de biosphère, des chercheurs, des universitaires, des experts de la Sous-région venus principalement du (Cameroun et Congo-Brazzaville) ainsi que des spécialistes du siège de l’UNESCO à Paris et ceux des Bureaux de la sous-région.


© UNESCO

Les participants ont également procédé à l’élaboration et au lancement d’un Plan d’action pour les réserves de biosphère de la République Démocratique du Congo (2016-2025), un document d’orientation stratégique des efforts du Gouvernement et de ses partenaires techniques et financiers dans la promotion et la gestion des réserves de biosphère, au lendemain du Congrès mondial sur les Réserves de Biosphère tenu à Lima, du 14 au17mars 2016 et qui a adopté le plan d’action mondial pour 2016-2025.