L’UNESCO organise en partenariat des manifestations dans le monde entier afin de promouvoir l’enseignement de l’Holocauste et des autres génocides

L’UNESCO et le Mémorial de la Shoah organisent conjointement un séminaire pour les responsables des ministères de l’éducation du Cameroun, de la République centrafricaine et de la République démocratique du Congo.

Le séminaire, organisé par le Bureau de l’UNESCO à Yaoundé et les ministres chargés de l’éducation au Cameroun, se tiendra les 21 et 22 octobre 2015 et mettra l’accent sur la conception de programmes de formation pour les enseignants, afin de faire en sorte que les sujets complexes et sensibles de l’Holocauste et des autres génocides soient davantage et mieux enseignés dans les classes de leur pays.

Le séminaire se penchera sur l’enseignement de l’histoire des génocides, en particulier celui des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale, et celui des Tutsi au Rwanda, en 1994.

Cette initiative fait partie d’un ensemble d’actions prises par l’UNESCO et le Mémorial de la Shoah en collaboration avec des représentants de ministères de l’éducation de la région Afrique et d’ailleurs. Elle fait partie du programme de l’UNESCO visant à promouvoir l’enseignement de l’Holocauste et des autres génocides, en tant qu’instrument essentiel pour les droits de l’homme et la culture de la paix.

Le Mémorial du génocide à Kigali participera pour la première fois à une manifestation organisée par l’UNESCO sur ce thème.

Plus tôt ce mois-ci, un séminaire de formation a été organisé à Jérusalem par l’UNESCO et Yad Vashem, l’autorité nationale israélienne pour la mémoire de la Shoah, à l’intention des responsables des ministères de l’éducation appartenant au Réseau latino-américain de l’UNESCO sur l’enseignement de l’Holocauste et des autres génocides.

Le séminaire, qui s’est tenu du 11 au 15 octobre, a réuni des responsables de l’éducation chargés des programmes scolaires et du renforcement des capacités d’Argentine, du Chili, du Costa Rica, du Guatemala et d’El Salvador.

L’UNESCO aide ces États membres à enseigner davantage l’histoire des violences de masse, dans le cadre des efforts nationaux visant à promouvoir des systèmes éducatifs fondés sur la paix et les droits humains.

Le séminaire a renforcé les initiatives nationales dans ce domaine, et a permis un meilleur suivi, grâce à l’expertise fournie par Yad Vashem dans la région de l’Amérique latine.

Du 26 septembre au 2 octobre, l’Institut Levine pour l’enseignement de l’Holocauste au Musée Mémorial de l’Holocauste, aux États-Unis, et l’UNESCO ont organisé une Conférence pour l’enseignement international de l’Holocauste (vidéo) à Washington, D.C.

L’événement a réuni des responsables de l’éducation du Chili, de la Hongrie, de l’Inde, de la Lituanie, du Maroc, du Mexique, de la Namibie, de la République de Corée, du Rwanda et de la Turquie, qui ont examiné les défis culturels auxquels ils sont confrontés dans leur enseignement de l’Holocauste. Des éducateurs du musée et des experts internationalement reconnus ont présenté des programmes et des ressources spécialisées afin de les aider à élaborer des activités éducatives sur le long terme dans leur pays respectif.