L’UNESCO a participé à l’édition 2016 du Festival AMANI

24 Février 2016

Le Bureau de l’UNESCO à Kinshasa a apporté son appui et pris part à la troisième édition du festival AMANI, un festival pour la paix dans la Région des Grands Lacs, qui a fait vibré la ville de Goma du 12 au 14 février 2016.

Cette année, comme d’habitudes, plusieurs artistes nationaux, régionaux et internationaux ont répondu ont communié à travers la musique et la dance avec la population de Goma et de ses environs. Il s’agit notamment de: Werrason (RDC), Innoss’B (RDC-Goma), Ismaël Lô (Sénégal), Nneka (Niger-Allemagne), Zao (Congo-Brazzaville), Angel Mutoni et Kode (Rwanda), Ndangakaranga (Burundi)…ainsi que plusieurs jeunes talents et groupes traditionnels de la region des Grands-Lacs. 

L’UNESCO a marqué sa presence active à cette troisième edition par la presence du Chef du Bureau et Représentant de l’UNESCO en République Démocratique du Congo, Abdourahamane Diallo, le Spécialiste du Programme Culture et le Spécialiste de programme NPO Education à la santé, au VIH et Point Focal Genre ; ainsi que toute l’équipe de l’Antenne de l’UNESCO à Goma. Un stand a été également dressé dans le village humanitaire du festival. Des supports de communications sur toutes les activités de l’Organisation en RDC ont été mis à la disposition du grand public du festival. Une équipe d’animateurs constituée du personnel et des représentants des organisations partenaires à l’UNESCO a entretenu le public sur les activités et les résultats de différents programmes et projets mis en oeuvre par le Bureau sur tout le territoire national, et plus particulièrement dans la partie Est de la RDC (Nord-Kivu, Sud-Kivu, Ituri).

Le public s’est montré très intéressé par le travail réalisé par l’UNESCO dans le cadre de la promotion de la paix, de l’éducation dans les zones sérieusement touchées par les conflits, la lute contre les violences sexuelles et les violences basées sur le genre, la protection et la sauvegarde du patrimoine, et la formation technique.

Comme à l’édition précédente, la Journée mondiale de la Radio a été célébré le 13 février avec des émission en direct du stand de l’UNESCO, où quelques chaînes de radio locales ont pu s’entretenir avec les humanitaires et les jeunes sur le thème de ladite journée, à savoir:” La radio en situation d’urgence et de catastrophe”. Le message de la Directrice Générale de l’UNESCO a été lu avec intermittence à l’intention du grand public par le maître de céremonie.

Pour rappel, le but du festival AMANI est de rassembler par la culture les peuples de la région des Grands Lacs et changer l’image que le monde a de Goma, de l’Est de la RDC et de la région des Grands Lacs de manière générale et de permettre au monde de se rendre compte de la volonté qu’on les jeunes et les moins jeunes de la région d’aller vers un avenir meilleur et d’user de leur talent.

 

Kinshasa, le 23 février 2016

Augustin Bikale

NPO-CLT/Kns