L'UNESCO propose un agenda de recherche pour la sécurité des journalistes

Lors de deux événements, les universitaires seront encouragés à entreprendre des recherches sur la sécurité des journalistes, afin d'inscrire leurs travaux dans l'action menée par l'UNESCO dans ce domaine.

Selon les données de l’UNESCO, plus de 400 journalistes et personnes travaillant dans le domaine des médias ont été tuées ces dix dernières années.

Faire taire les journalistes en les assassinant est l'acte de censure ultime. La situation est encore aggravée par d’autres menaces, qui vont de l’intimidation et du harcèlement à des mesures restrictives et à la détention arbitraire, et notamment des agressions contre des femmes journalistes.

Il est également inquiétant que plus de neufs sur dix de ces assassinats de journalistes demeurent non résolus.

Afin de comprendre ces problèmes et de pouvoir agir, la recherche sur ces sujets est nécessaire. Afin d'encourager la recherche, l’UNESCO a mis en place un agenda pour la recherche universitaire sur la sécurité des journalistes. Il vise à renforcer la recherche académique sur la question ainsi que la coopération avec le monde universitaire, dans la lignée du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité.

Pour lancer cette initiative, l’UNESCO organise une série de sessions extraordinaires lors de deux conférences universitaires prochaines. La première est organisée en collaboration avec l’IAMCR et sa section pour l’éducation et la recherche en journalisme, lors de la conférence 2015 de l’IAMCR qui se tiendra à Montréal le 13 juillet.

Au cours de trois sessions extraordinaires UNESCO/JRE, 17 universitaires venus d'Amérique du Sud et du Nord, d'Asie, d'Australie et d'Europe discuteront de diverses menaces contre la sécurité des différentes catégories de journalistes en temps de paix comme en temps de guerre et de conflit dans les multiples pays et régions, ce qui viendra s'jouter aux autres questions relatives à la sécurité des journalistes et à l'impunité.

Le deuxième événement est la Global Communication Association Conference du 16 au 17 juillet, à Berlin, en Allemagne.

Des détails concernant les sessions extraordinaires de l'IAMCR ainsi que le programme se trouvent sur le site internet de l'UNESCO. Pour plus d'informations concernant l'agenda de recherche universitaire sur la sécurité des journalistes ou la session spéciale, vous êtes invité à prendre contact avec Ms Reeta Pöyhtäri ou M. Guy Berger.

Liens