L’UNESCO va organiser une réunion internationale d’experts de haut niveau sur la radicalisation des jeunes dans le cyberespace en collaboration avec le Québec

M. Philippe Couillard, Premier ministre du Québec, a annoncé le 12 février qu’un demi-million de dollars sera alloué à la tenue d’une conférence internationale d’experts de haut niveau à l’automne 2016. Organisée sous l’égide de l’UNESCO, la conférence sera consacrée à la radicalisation menant à la violence et à l’extrémisme sur Internet.

L’annonce, faite dans le cadre de la visite officielle au Canada du Secrétaire général des Nations Unies M. Ban Ki-moon, s’inscrit dans la suite de la première conférence internationale de l’UNESCO Les jeunes et l’Internet : combattre la radicalisation et l’extrémisme qui s’était tenue en juin 2015 au Siège de l’Organisation à Paris.

Organisée dans le cadre du Programme Information pour tous (PIPT), cette importante conférence a permis aux participants originaires de près de 70 pays de partager des expériences sur des interventions concrètes, des initiatives et des procédures visant à promouvoir l’utilisation d’Internet pour construire la paix et lutter contre la radicalisation des jeunes et l’extrémisme. A l’occasion de cette conférence, la Directrice générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova, a lancé le nouveau cadre d’action intégré « Engager la jeunesse pour une paix durable : Jeunesse 2.0 – Développement des compétences, consolidation de la paix ».

Le 12 février, M. Couillard a fait part de son engagement pour « promouvoir un partage d’expertise s’appuyant sur un dialogue constructif et des partenariats solides pour lutter contre la radicalisation ».

Dans le cadre de son action de lutte contre la radicalisation, le Québec a mis en place une stratégie et créé le Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence (CPRMV). Le CPRMV joue un rôle majeur dans la recherche, le renforcement des capacités et le partage d’information et d’expertise entre les communautés et les services gouvernementaux.

La Directrice générale de l’UNESCO s’est réjoui de cette annonce et attend avec impatience la mise en œuvre du projet :

« Le message de l’UNESCO est clair : nous devons élever les défenses de la paix dans l’esprit des jeunes femmes et des jeunes hommes, notamment sur Internet, afin de promouvoir les droits de l’homme et l’égale dignité de tous, de soutenir l’engagement et de faire avancer l’humanité comme une communauté unique réunie autour de valeurs partagées, pour lutter contre la radicalisation, la violence et l’extrémisme. »

Le Programme Information pour tous (PIPT) a été mis en place en 2001. Ce programme intergouvernemental fournit une plate-forme au niveau international pour le débat, la coopération et le développement de cadres d’action dans le domaine de l’accès à l’information et au savoir. Le PIPT apporte son soutien aux Etats membres pour les aider à développer et à mettre en œuvre des politiques et des cadres stratégiques nationaux dans le domaine de l’information.