La Vieille ville de Sana’a et l’Ancienne ville de Shibam et son mur d’enceinte (Yémen) ajoutées à la Liste du patrimoine mondial en péril

infocus_whc_yemen_shiban_drupal.jpg

Ancienne ville de Shibam et son mur d'enceinte
© Editions Gelbart
02 Juillet 2015

Bonn, 2 juillet – Le Comité du patrimoine mondial a inscrit aujourd’hui la Vieille ville de Sana’a et l’Ancienne ville de Shibam et son mur d’enceinte (Yémen) sur la Liste du patrimoine mondial en péril.  

La Vieille ville de Sana’a a subi de sérieux dommages en raison du conflit armé dans le pays. Le quartier al Qasimi, notamment, situé à proximité du fameux jardin urbain de Miqshamat al Qasimi, a subi d’importants dégâts. La mosquée al-Mahdi, datant du 12e siècle, et les maisons environnantes ont également été endommagées. La plus grande partie des vitres et des portes colorées et décorées de Sana’a, si caractéristiques de son architecture domestique, ont explosé ou ont été endommagées. Le Comité a exprimé sa tristesse et son inquiétude face aux destructions qui affectent une ville islamique de grande importance historique et patrimoniale.

Édifiée dans une vallée de montagne à 2 200 m d’altitude, Sana’a a été habitée depuis plus de 2 500 ans. Aux VIIe et VIIIe siècles, la ville est devenue un important centre de propagation de l’islam. On retrouve ce patrimoine religieux et politique dans ses 106 mosquées, ses 12 hammams et ses 6 500 maisons qui datent tous d’avant le XIe siècle. Les maisons-tours aux nombreux étages et les maisons de pisé anciennes ajoutent encore à la beauté du site.           

Le bien a été inscrit en 1986 sur la Liste du patrimoine mondial.

Le Comité a également estimé que l’Ancienne ville de Shibam et son mur d’enceinte était soumis à des menaces potentielles liées au conflit qui s’ajoutent aux problèmes de conservation et de gestion observés à Shibam. Il a donc estimé que l’inscription du site sur la Liste du patrimoine mondial en péril contribuerait à renforcer la mobilisation internationale en faveur de ce site.

Entourée de son mur d’enceinte, l’Ancienne ville de Shibam, ville du XVIe siècle, offre l’un des plus anciens et des meilleurs exemples d’un urbanisme rigoureux fondé sur le principe de la construction en hauteur. Ses impressionnantes structures en forme de tours qui jaillissent de la falaise lui ont valu son surnom de « Manhattan du désert ».

Le bien a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1982.

La 39e session du Comité du patrimoine mondial a commencé le 28 juin et se poursuivra jusqu’au 8 juillet sous la présidence de Maria Böhmer, ministre adjointe aux affaires étrangères et députée au Bundestag.

***

Les documents relatifs aux travaux du Comité peuvent être consultés en ligne

Pour suivre la retransmission en direct du Comité

Contacts médias :

Isabelle Le Fournis, Service de presse de l'UNESCO, i.le-fournis@unesco.org,
+33 (0) 6 12 19 74 01 ou +49 157 84 30 55 04

Agnès Bardon, Service de presse de l'UNESCO, a.bardon@unesco.org,
+33 (0) 6 80 24 13 56 ou +49 157 84 58 39 48

Suivez le Comité sur #PatrimoineMondial et sur https://www.facebook.com/unescofr

Des images vidéo de certains sites inscrits sur la Liste du patrimoine en péril et des nouveaux sites seront disponibles dès leur inscription

***