Visite du président guatémaltèque Jimmy Morales Cabrera à l’UNESCO

jimmy_morales_688px.jpg

© UNESCO/Christelle ALIX
09 Juin 2017

Paris, le 9 juin – Le président de la République du Guatemala, Jimmy Morales Cabrera, s’est rendu à l’UNESCO vendredi 9 juin pour célébrer la coopération entre son pays et l’Organisation.

Le président Morales Cabrera, accompagné de la Première dame, Patricia de Morales, a été reçu par le Sous-directeur général pour les Relations Extérieures et l’information du public, Éric Falt, qui représentait la Directrice générale, Irina Bokova. Ils ont été rejoints par d’autres membres de l’équipe dirigeante pour passer en revue des initiatives conjointes telles qu’un projet pour la conservation du Parc national de Tikal, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial depuis 1979. Ce projet, financé par le Japon, vise à stabiliser et à consolider les structures les plus vulnérables de l’Acropole Nord du site, tout en développant un système d’archives numériques pour la conservation et l’éducation publique.

Le Sous-directeur général a aussi félicité le Guatemala pour les initiatives entreprises pour la conservation de son patrimoine subaquatique, qui se traduiront très prochainement par l’envoi d’une mission scientifique de l’UNESCO au lac Atitlán. Cette mission aura pour objectif d’évaluer les sites archéologiques mayas immergés et de proposer un plan de gestion de ce patrimoine en concertation avec les communautés locales.

Dans le domaine de l’éducation, ils ont souligné le renfort de l’éducation secondaire à distance déjà entrepris par le Guatemala, un effort auquel l’UNESCO apportera son soutien. Le projet d’établir une Chaire UNESCO de Paix, Sécurité, Justice et Droits Humains à la Faculté latino-américaine de Sciences Sociales (FLACSO) et la participation du Guatemala –un pays d’une grande diversité linguistique– à l’Atlas des langues du monde en cours de préparation par l’UNESCO ont également été abordés.

La visite du président Morales Cabrera à l’UNESCO a été suivie d’un concert de marimba, considéré l’instrument national, au cours duquel sont intervenus la soprano Adriana González, le violonniste Survier Flores et le Quatuor Flores.

« Pour les guatemaltèques la marimba résume tout ce que nous sommes : un mélange des cultures africaines et européennes avec celles du Nouveau Monde, et très particulièrement la culture maya », a dit dans sa présentation l’Ambassadeur Délégué permanent du Guatemala auprès de l’UNESCO, Marco Tulio Chicas Sosa.

« C’est un cadeau pour le cœur que de voir les talents qui existent au Guatemala ; en nous unissant nous pouvons faire des merveilles », a déclaré pour sa part le Président Morales Cabrera en remerciant les artistes.

Lors de sa visite, le président était notamment accompagné du ministre des Affaires étrangères, Carlos Raúl Morales Moscoso, du ministre des Finances, Julio Héctor Estrada