Visite officielle de la Directrice générale en Pologne

Mardi 28 octobre 2014, la Directrice générale de l'UNESCO, Mme Irina Bokova, s'est rendue en visite officielle à Varsovie (République de Pologne) à l'occasion de l'inauguration officielle de l'exposition permanente centrale ‎ du Musée de l'histoire des Juifs polonais, construit sur le site de l'ancien ghetto de la ville, face au monument dédié aux héros du ghetto.

La cérémonie a été ouverte par les allocutions de S. Exc. M. Bronislaw Komorowski, President de la République de Pologne, et S. Exc. M. Reuven Rivlin, President de l'Etat d'Israël, suivies de celles de plusieurs officiels polonais et de représentants du Musée, y compris son Directeur, M. Dariusz Stola, le Vice-President de l'Association de l'Institut historique juif, M. Marian Turski, la Ministre de la Culture et du Patrimoine national, Mme Malgorzata Omilanowska, et le Maire de Varsovie, Mme Hanna Beata Gronkiewicz-Waltz. Le Musée constitue une plate-forme opportune pour redonner à la mémoire historique sa pleine dimension et un témoignage vibrant des relations polono-juives/polono-israeliennes, en insistant sur le fait que durant une longue période la Pologne fut pour les Juifs une « maison ».

‎Première institution culturelle issue d'un partenariat public-privé entre le Ministère de la Culture et du Patrimoine national, l'Association de l'Institut historique juif et plusieurs donateurs - le Musée de l'histoire des Juifs polonais entend mettre en lumière la présence millénaire du peuple juif, depuis le Moyen Âge jusqu'à l'ère de l'après-guerre. « Musée de vie » , largement ouvert aux jeunes en particulier, et offrant un riche contenu pédagogique et scientifique, ce lieu de recherche moderne et tourné vers l'avenir est un exemple concret de dialogue et de compréhension mutuelle à travers une analyse honnête et rigoureuse de sa propre histoire.

Le même jour, la Directrice générale s'est entretenue en réunion bilatérale avec M. Grzegorz Schetyna, Ministre des Affaires étrangères de Pologne, autour de la coopération actuelle entre l'UNESCO et la Pologne, ainsi que de plusieurs défis mondiaux majeurs. ‎Une rencontre de travail s'est tenue au Ministère des Affaires étrangères, en présence de Mme Henryka Moscicka-Dendys, Sous-Secrétaire d'Etat, portant sur les priorités de la Pologne au sein des programmes de l'Organisation, et les moyens de renforcer plus avant l'engagement de la Pologne dans la réalisation d'objectifs communs.

Message de la Directrice générale

 

Je salue l'inauguration du Musée de l'Histoire des Juifs de Pologne, à laquelle j'ai l'honneur de participer. Mes sincères félicitations vont aux autorités polonaises, le peuple polonais et tous ceux à travers le monde, juifs et non-juifs, qui ont fait de ce magnifique nouveau musée une réalité.

Les musées sont des lieux vivants de mémoire collective et d'identité, et l'UNESCO est convaincue que les musées ont une fonction sociale et pédagogique essentielle, pour transmettre des valeurs à un public plus large. Cette institution de pointe est bien plus qu'une institution de référence pour l’histoire de la Pologne : elle permettra de célébrer et de mieux comprendre mille ans de réalisations et vie culturelle juives et servira de forum dynamique pour la promotion de la compréhension interculturelle en Pologne et à l'étranger.

Le Musée de l'Histoire des Juifs de Pologne est aussi un rappel des horreurs du passé. L'immense majorité des Juifs polonais ont été tués dans l'Holocauste. Les auteurs du génocide n’ont pas visé que des individus: ils ont également cherché à détruire l'identité d'un peuple en essayant d'effacer toutes les traces de la vie et de la culture juive de la mémoire de l'humanité. Dûment situé au cœur de l'ancien ghetto de Varsovie, ce nouveau musée est un rappel aux générations futures de cette perte irrémédiable, mais il est aussi un exemple émouvant de la résilience de la culture et de sa vitalité pour le monde contemporain. Par la connaissance de cette histoire, nous pouvons construire les défenses de la paix et du dialogue, et j’espère que ce musée pourra inspirer les jeunes du monde entier à poursuivre le combat contre toutes les formes d'intolérance aujourd’hui.

Ce message fait écho au mandat de l'UNESCO, et je suis très reconnaissante de la création de cette nouvelle institution culturelle et d’apprentissage, qui vient enrichir le réseau mondial des acteurs déterminés à renforcer notre mémoire collective et les efforts pour construire une culture de la paix à travers l'éducation.