Visite officielle à l’UNESCO du Président Uhuru Kenyatta

Le président kenyan Uhuru Kenyatta a évoqué aujourd’hui la coopération de son pays avec l’UNESCO au cours d’un entretien avec la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, au siège de l’Organisation.

Les discussions ont porté sur un large éventail de programmes que le Kenya met en œuvre en coopération avec l’UNESCO, notamment des initiatives relatives à l’alphabétisation numérique et à l’intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans l’éducation. C’est dans ce cadre que la Directrice générale et Amina Mohamed, qui accompagnait le Président Kenyatta, ont signé un accord pour renforcer la coopération dans ce domaine.

Le Président et la Directrice générale ont évoqué de nombreuses activités, notamment l’alphabétisation et l’éducation non formelle ainsi qu’une série de programmes scientifiques concernant les ressources en eau, le programme de l’UNESCO sur l’homme et la biosphère ou encore les géoparcs.

Au cours de leurs discussions, le Président Kenyatta a souligné le rôle essentiel que joue l’éducation en faveur de la diversité et de l’inclusion. Il a également évoqué l’engagement de son pays en matière de développement durable et des problématiques liées à l’eau.

Au cours de sa visite à l’UNESCO, le Président Kenyatta a également pris part à une cérémonie au cours de laquelle la Directrice générale a nommé Mwai Kibaki, ancien Président du Kenya, Envoyé spécial de l’UNESCO pour l’eau en Afrique. Mwai Kibaki est nommé en reconnaissance de « ses efforts pour faire de l’éducation un outil majeur pour la mise en œuvre de projets et d’activités liés à l’eau, promouvoir une gestion durable de l’eau, soutenir des initiatives visant à rendre l’eau potable accessible aux communautés, notamment en sa capacité de parrain de la Millennium Water Alliance ».

En tant qu’Envoyé spécial pour l’eau en Afrique, Mwai Kibaki apportera son soutien à l’UNESCO en mobilisant la communauté internationale, les chefs d’Etat et de gouvernement ainsi que les acteurs de la société civile pour promouvoir l’importance d’une gestion durable des ressources en eau en Afrique.

Le Président était accompagné de Fred Okeng’o Matiang, ministre de l’Education ; Amina Mohamed, ministre des Affaires étrangères ; Eugene Wamalwa, ministre de l’Eau et de l’irrigation; Henry K. Rotich, ministre des Finances; Joseph Nkaissery, ministre de l’Intérieur ; Charles Keter, ministre de l’Energie et du pétrole ; Najib Balala, ministre du tourisme et Willy Bet, ministre de l’Agriculture.