Le Volume IX de l'Histoire générale de l'Afrique continue sa progression

infocus_wb_dchavez_drupal.jpg

© World Bank / D. Chavez

A l’invitation du Ministère de la Science et de la Technologie de l’Angola, le Comité scientifique international pour l'élaboration du Volume IX de l'Histoire générale de l'Afrique tiendra sa 4e réunion à Luanda, en Angola, du 15 au 20 février 2016.

Cette réunion, la première organisée sur le continent africain, a pour objectif principal de déterminer la méthodologie pour la validation des contributions, et d'examiner et évaluer la première série de textes écrits par les auteurs.
Elle offrira également l'occasion aux membres du Comité d'échanger avec des décideurs, des chercheurs et des représentants de la société civile angolaise sur les divers défis liés à l’écriture du Volume IX de l'Histoire générale de l'Afrique.

Les plus hautes autorités angolaises participeront à la cérémonie d’ouverture de la réunion, le 15 février, qui sera conclue par une conférence de presse (télévision, radio, presse) pour annoncer les résultats des travaux du comité le 19 février à 17h00.

L’UNESCO a lancé en 1964  l’élaboration de l’Histoire générale de l’Afrique pour remédier à l’ignorance généralisée sur le passé de l’Afrique. Le défi principal était de reconstruire une histoire de l’Afrique libérée des préjugés raciaux hérités de la traite négrière et de la colonisation et favoriser une perspective africaine.

Depuis, huit volumes de l’Histoire générale de l’Afrique ont été publié. Ce travail colossal eut un grand retentissement en Afrique et, au-delà, dans les milieux scientifiques et universitaires. Il est considéré comme une contribution majeure à la connaissance de l’histoire et de l’historiographie africaines.

En 2013, l’UNESCO a lancé le développement du Volume IX.