#YouthPolicyMatters : intensifions le débat mondial sur les politiques de jeunesse

ythpolicies_5.jpg

© UNESCO

Du 28 au 30 octobre 2014, le premier Forum mondial sur les politiques de jeunesse sera organisé dans le but de faire avancer le débat sur l’élaboration de politiques de jeunesse et leur mise en œuvre pleine et effective à tous les niveaux. Accueilli à Bakou (Azerbaïdjan) par le Ministère de la Jeunesse et des Sports de la République d'Azerbaïdjan, le Forum est convoqué par l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la jeunesse en collaboration avec l’UNESCO, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le Conseil de l'Europe, avec le soutien de ‘Youthpolicy.org’.

« …depuis avril 2014, sur 198 pays, 122 d’entre eux (62%) ont une politique nationale de jeunesse, par rapport à 99 (50%) en 2013. A travers le monde, 37 Etats (19%) sont soit en train d’élaborer une nouvelle politique de jeunesse, soit en train de la réexaminer, une baisse par rapport à 56 (28%) en 2013. 31 pays n’ont pas de politique nationale de jeunesse pour le moment (16%), une baisse par rapport à 43 (22%) en 2013. Parmi ces derniers, 14 se trouvent en Afrique, 9 en Asie, 5 dans les Amériques, et 3 en Europe. » *

Ces chiffres montrent que les gouvernements sont de plus en plus conscients de la nécessité de cadres juridiques et politiques qui répondent de manière adéquate aux besoins, aux aspirations et aux demandes des jeunes. Malgré ces avancées, un certain nombre de défis affectent à la fois l’efficacité et l’intégration de ces politiques de jeunesse.

Le Forum s’inspire du Programme d’action mondial pour la jeunesse à l'horizon 2000 et au-delà (PAMJ) et réunira 700 participants, dont des représentants de gouvernements, du milieu académique, des organisations de jeunesse, de la société civile, du système de l’ONU et des organisations multilatérales.

Le rôle d’une politique nationale de jeunesse est essentiel car il fournit une vision globale de tous les programmes et de toutes les activités liés à la jeunesse dans un pays précis. Les 15 domaines prioritaires du PAMJ donnent une indication des terrains politiques à couvrir : éducation ; emploi ; faim et pauvreté ; santé ; environnement ; abus des drogues ; délinquance juvénile ; loisirs ; petites filles et jeunes femmes ; participation des jeunes à la vie de la société et à la prise de décisions ; mondialisation ; technologies de l’information et des communications ; lutte contre le VIH/Sida ; conflits armés ; et questions d’ordre intergénérationnel.

Partant de ces priorités, les participants discuteront des politiques de jeunesses sous trois angles différents – thématique, structurel, et régional –  en vue de répondre au besoin d’une perspective holistique et multipartite dans ce domaine. Le Forum mondial, une plate-forme inédite pour tous ces acteurs, permettra de dresser le bilan des progrès réalisés dans l’élaboration, la mise en œuvre, le contrôle et l’évaluation des politiques de jeunesse à différents niveaux. Les participants examineront également les leçons tirées et les bonnes pratiques, et identifieront les lacunes et problèmes qui subsistent et qui doivent être abordés pour avancer.

En parfaite harmonie avec la Stratégie opérationnelle de l’UNESCO pour la jeunesse et la contribution de l’Organisation au Grand plan d’action du système des Nations Unies pour la jeunesse, le Forum forgera une compréhension commune de principes directeurs clés en faveur de l’élaboration de politiques de jeunesse intégrées et inclusives. Cette compréhension commune servira de jalon afin de définir ce qui est nécessaire pour que les politiques de jeunesses soient prises avec sérieux, et avancer dans la mise en œuvre de politiques avec et pour la jeunesse. Le Forum mondial se réfèrera également aux recommandations du 8e Forum des jeunes de l’UNESCO, où les jeunes participants avaient souligné l’importance d’élaborer des politiques inclusives, et d’assurer la participation de la jeunesse à l’élaboration de ces politiques.

Pour ce qui est du suivi du Forum, l’UNESCO continuera à travailler, en collaboration avec ses partenaires mondiaux et régionaux, pour soutenir les gouvernements nationaux à appliquer ces principes dans l’élaboration ou la révision de leurs politiques nationales de jeunesse, avec la participation de jeunes femmes et de jeunes hommes. Les résultats du Forum serviront également de base dans la préparation du 9e Forum des jeunes de l’UNESCO, ainsi que pour d’autres initiatives pour la jeunesse auxquelles l’UNESCO participe.

* Voir (en anglais) http://www.youthpolicy.org/blog/2014/05/state-of-youth-policy-2014/.