Sport et lutte contre le dopage

in_focus_cricket_drupal.jpg

© Flickr / fotoflippr

An essential form of human expression, Sport embodies the best of the values all women and men share. Sport can enhance human dignity and strengthen societies as a whole.

Dans le climat hautement compétitif qui est aujourd’hui celui du monde du sport, les athlètes et le personnel qui les encadre sont plus que jamais incités à tout faire pour gagner. De ce fait, le recours à des substances et méthodes qui améliorent les performances se généralise dans le sport. Ce phénomène ne se limite pas aux sportifs de haut niveau ; les jeunes et les sportifs amateurs sont eux aussi poussés à se doper. Le dopage représente une menace grave pour leur santé physique et mentale et met en péril le fondement éthique du sport. L’UNESCO lutte contre le dopage dans le sport dans le cadre de sa Convention internationale contre le dopage dans le sport pour protéger les sportifs et les sportives et promouvoir un sport juste et équitable.

  • La mobilisation de partenaires en faveur du Programme relatif au sport fait l’objet d’un suivi global dans le cadre de la Déclaration de Berlin adoptée, en mai 2013, par la 5e Conférence internationale des ministres et hauts fonctionnaires responsables de l’éducation physique et du sport (MINEPS V).
  • Ce suivi offre une plate-forme d’une légitimité unique, intégrée et complète pour un éventail de partenariats avec les acteurs gouvernementaux, intergouvernementaux et non gouvernementaux, y compris les « champions » non gouvernementaux.
  • Des thèmes tels que l’égalité des genres, l’inclusion sociale, la violence dans le sport, une éducation physique de qualité, la lutte contre la manipulation des compétitions sportives, l’examen des conditions de candidature pour l’organisation et l’accueil des événements sportifs majeurs, etc. sont traduits en axes de travail opérationnels accompagnés de résultats mesurables.
  • L’objectif stratégique et opérationnel qui sert de base à la mise en oeuvre de la Convention internationale contre le dopage dans le sport (2005) consiste à analyser les politiques publiques nationales de prévention et d’éducation pour en rectifier les erreurs ou insuffisances. Le Fonds international mis en place en vue de donner effet à la mise en oeuvre de la Convention pourrait financer des projets nationaux et régionaux ciblés.

L’UNESCO est l’organisme chef de file des Nations Unies pour l’éducation physique et le sport. À ce titre, l’UNESCO utilise sa capacité de rassemblement pour fournir aux gouvernements, aux ONG et aux experts une assistance et des conseils sur la lutte contre le dopage. De surcroît, l’Organisation aide et conseille les États membres qui souhaitent développer ou renforcer leur système de formation dans le domaine de l’éducation physique et propose son expertise pour la conception et la mise en oeuvre de programmes de développement dans le domaine du sport.