Programme Mémoire du monde

Memory of the world nebra disc.jpg

The Nebra Sky Disk was submitted by Germany and recommended for inclusion in the Memory of the World Register in 2013. The Nebra Sky Disc features the oldest concrete depiction of cosmic phenomena worldwide.
© State Museum of Prehistory Halle

Le Programme Mémoire du monde a pour but d’éviter l’amnésie collective et de promouvoir la conservation de précieuses collections d’archives et de bibliothèques dans le monde entier pour en assurer une large diffusion.

Les inscriptions aux Registres de la Mémoire du monde contribuent à faire connaître les trésors intellectuels accumulés au fil des siècles, notamment sous la forme de films, d’inscriptions sur des roches, de manuscrits, de musique, de découvertes scientifiques et de voyages d’exploration qui ont eu un impact durable sur le monde.

Agir en partenariat avec l’UNESCO permettra de faire oeuvre commune au service d’une grande diversité d’activités
concernant :

  • la préservation du patrimoine documentaire, la formation dans ce domaine et la sensibilisation à la contribution du patrimoine documentaire à une gestion et à une gouvernance efficaces et responsables
  • les efforts pour mieux comprendre le rôle que peut jouer le patrimoine documentaire en matière d’éducation et de développement
  • des archives concernant des célébrités et des événements (par exemple sur Mandela, Alfred Nobel, les violations des droits de l’homme) et des témoignages anthropologiques au sujet de sociétés disparues, etc.

Il vise à préserver le patrimoine documentaire et à en garantir l’accès universel et permanent.

L’UNESCO a lancé le Programme Mémoire du monde en 1992. Sa mise en oeuvre est née d’une prise de conscience croissante de l’état de préservation alarmant du patrimoine documentaire et de la précarité de son accès dans différentes régions du monde. La guerre et les troubles sociaux, conjugués à une grave pénurie de ressources, ont ajouté à des difficultés vieilles de plusieurs siècles. Un Comité consultatif international (CCI) s’est réuni pour la première fois à Pultusk (Pologne), en 1993. Il a produit un plan d’action aux termes desquels l’UNESCO joue le rôle de coordinateur et de catalyseur en sensibilisant les gouvernements, les organisations et fondations internationales et en encourageant la formation de partenariats aux fins de la mise en oeuvre des projets. L’UNESCO est la seule institution du système des Nations Unies en charge de la sauvegarde du patrimoine documentaire. Le Programme Mémoire du monde fait pendant,
tout en s’y rattachant, aux autres Programmes, Recommandations et Conventions de l’UNESCO. Il réunit des États membres, des associations professionnelles, le secteur privé et la société civile.