Les médias se mobilisent pour la sécurité des journalistes

safety_of_journalists_dcmf.jpg

© Doha Centre for Media Freedom

Partenaires et Donateurs

Partenaires :

  • L'Association mondiale des journaux et des éditeurs de médias d'information (WAN-IFRA) représente plus de 18 000 publications, 15 000 sites Web et plus de 3 000 sociétés dans plus de 120 pays. La mission de la nouvelle organisation est simple : « Être le partenaire indispensable des journaux et de l’ensemble de l’industrie de l’édition à travers le monde, et de nos membres en particulier, en matière de défense et de promotion de la liberté de la presse, d’un journalisme de qualité et de l’intégrité éditoriale ainsi que pour l’essor des entreprises et le développement des techniques. »
  • La Fédération internationale des journalistes (FIJ) est la plus vaste organisation de journalistes au monde. A l’origine établie en 1926, elle sera relancée en 1946 pour être inaugurée en 1952 sous sa forme actuelle. Aujourd’hui, la FIJ représente environ 600.000 membres dans plus de 100 pays. La FIJ promeut des actions internationales visant à défendre la liberté de la presse et la justice sociale par le biais de syndicats nationaux de journalistes forts, libres et indépendants.
  • L'Union européenne de Radio-Télévision (UER) est la plus grande alliance de médias de service public (MSP) dans le monde. L'Union européenne de Radio-Télévision a pour mission de rendre les médias de service public indispensables. Pôle d'apprentissage et de partage de connaissances pour ses membres, l'UER défend les intérêts des médias de service public et offre des services de médias hors pair.
  • L'Institut international de la presse (IPI) est un réseau mondial d'éditeurs, de directeurs de médias et de journalistes. Ces derniers sont dédiés à la promotion et à la sauvegarde de la liberté de la presse, la protection de la liberté d'opinion et d'expression, la promotion de la libre circulation de l'information et l'amélioration des pratiques du journalisme.
  • Créée en 1990, la Fondation internationale des femmes dans les médias (IWMF) est une organisation basée à Washington qui œuvre à consolider le rôle des femmes journalistes dans le monde. L’IWMF estime que les organes de médias dans le monde ne sont pas véritablement libres et représentatifs s’ils n’incluent pas les femmes. L’IWMF rend hommage aux femmes journalistes qui font face aux menaces et à l’oppression pour s’exprimer sur les questions mondiales. Les programmes de l’IWMF ont pour but de donner aux femmes journalistes les moyens de gravir les échelons dans l’industrie médiatique en leur proposant des formations, des soutiens et la mise à disposition d’un réseau.
  • L'Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC)  est une organisation non gouvernementale internationale au service du mouvement de la radio communautaire, composée d’environ 4000 membres dans 130 pays. Elle tient lieu de réseau d’échange et de solidarité entre les radiodiffuseurs communautaires et vise principalement à coordonner et à faciliter la coopération et l’échange entre ces derniers.

 

 

Avec le soutien de :