Historique : l'Éducation pour Tous

Le droit à l’éducation a été inscrit dans l’Acte constitutif de l’UNESCO en 1945 selon les Principes fondamentaux de non-discrimination, d’égalité des chances, d’accès universel et de solidarité. La Déclaration universelle des droits de l'homme adoptée en 1948 a défini l’éducation comme un droit fondamental de la personne humaine.

L’agenda mondial Éducation 2030 est un nouveau programme basé sur l’Objectif de développement durable 4 des Nations Unies consacré à l’éducation. Ce nouveau programme représente le point culminant de l’action mondiale visant à élargir les possibilités éducatives.

Le mouvement en faveur d’une coopération internationale accrue en matière d’éducation a débuté en 1990 avec l’adoption de la Déclaration mondiale sur l'Éducation pour tous, à Jomtien (Thaïlande), par près de 150 organisations gouvernementales et non gouvernementales. L’objectif était de créer un accès universel à l’éducation de base pour tous les enfants, jeunes et adultes avant la fin de la décennie.

Cet objectif n’a pas été atteint en 2000, date à laquelle un nouvel élan a été donné au mouvement lors du Forum mondial sur l’éducation à Dakar, où 164 gouvernements se sont engagés à atteindre six objectifs de l’Éducation pour tous (EPT) intégrant les concepts d’égalité des genres et d’éducation de qualité.

En 2000, l’Organisation des Nations Unies a adopté les huit Objectifs du Millénaire pour le développement, l’Objectif 2 consistant à assurer l’accès universel à l’enseignement primaire d’ici à 2015.

En 2015, le Forum mondial sur l'éducation d’Incheon (République de Corée) a adopté la Déclaration d'Incheon, qui réaffirme les engagements en faveur de l’Éducation pour tous de Jomtien et Dakar et s’engage à mettre en œuvre le nouvel agenda mondial Éducation 2030.