Le Comité directeur ODD – Éducation 2030

worldmap-3.jpg

© Lfor-Shutterstock

Le Programme de développement durable à l'horizon 2030, qui comporte 17 objectifs adoptés par la communauté mondiale en septembre 2015, est un plan d’action pour l’humanité, la planète et la prospérité.

Établi en 2016, le Comité directeur ODD – Éducation 2030 est le mécanisme de coordination mondial pour l’objectif relatif à l’éducation, à savoir l’Objectif de développement durable 4 (ODD 4).

Il a pour principal objectif d’aider les États membres et les partenaires à atteindre les dix cibles de l’ODD 4 ainsi que d’autres cibles en rapport avec l’éducation dans le cadre du Programme 2030.

Accueilli par l’UNESCO et réuni une ou deux fois par an, le Comité directeur constitue l’un des principaux mécanismes pour la coordination et les partenariats de l’agenda Éducation 2030 défini dans le Cadre d'action Éducation 2030.

Partenariat inclusif de haut niveau associant toutes les parties prenantes, le Comité directeur constitue un forum de discussion et un cadre de coordination pour les efforts mondiaux en faveur de l’éducation. Il a pour mandat de fournir des orientations stratégiques aux États membres et à la communauté de l’éducation, formuler des recommandations pour une action à effet catalyseur, plaider pour un financement adapté et suivre les progrès en vue de la réalisation des cibles de l’ODD 4 par le biais de l’Institut de statistique de l'UNESCO (ISU) et du Rapport mondial de suivi sur l'éducation (GEM).

L’une de ses principales missions consiste à assurer l’harmonisation systématique des approches concernant les ODD en rapport avec l’éducation dans le cadre plus large des ODD au sein du système des Nations Unies.

Composition du Comité directeur

Le Comité directeur compte 38 membres représentant essentiellement des États membres de l’UNESCO, mais également les institutions co-organisatrices du Forum mondial sur l’éducation 2015 (UNICEF, PNUD, UNFPA, UNHCR, ONU-Femmes, OIT, Banque mondiale), l’OCDE, le Partenariat mondial pour l'éducation, des organisations régionales, des organisations d’enseignants et des réseaux de la société civile. Il compte également des membres affiliés, dont des représentants du secteur privé, de diverses fondations et d’organisations de jeunes et d’étudiants. Tous les membres sont désignés par les parties concernées, les représentent et leur rendent compte de leurs travaux. Les membres sont remplacés par roulement tous les deux ans.

Comment fonctionne le Comité directeur ?  

Le Comité directeur se réunit une ou deux fois par an pour examiner les questions prioritaires et statuer à leur sujet. Pour cela, il bénéficie de l’aide de quatre groupes de travail qui apportent une contribution technique et formulent des recommandations pour adoption par le Comité dans son ensemble. 

Chaque groupe de travail concentre ses activités sur l’un des quatre domaines thématiques suivants :

1. Examen, suivi et rapports 

Proposer des recommandations liées à la mise en œuvre du cadre de suivi et des indicateurs aux niveaux mondial, régional et national ; coordonner/harmoniser, en assurant un consensus, l’examen, le suivi et les rapports concernant les ODD aux niveaux mondial, régional et national, entre les différents partenaires et institutions ; faciliter l’approbation des cadres d’indicateurs mis au point par le groupe de coopération technique dirigé par l’ISU, et communiquer à ce sujet.

2. Politiques et stratégies

Formuler des recommandations sur les actions à mener aux niveaux mondial, régional et national, sur la base des conclusions et recommandations du GEM et d’autres rapports pertinents sur les progrès de l’ODD 4 – Éducation 2030, notamment en ce qui concerne les politiques, les stratégies, les pratiques et le renforcement des capacités, et proposer des mesures destinées à faciliter la mise en œuvre de l’ODD 4.  

3. Financement  

Proposer des stratégies et recommandations pour le financement et la mobilisation de ressources en faveur de l’ODD 4 – Éducation 2030 ; nouer le dialogue avec, entre autres, d’autres mécanismes mondiaux de financement de l’éducation ; viser la cohérence et éviter les efforts redondants en matière de mobilisation de ressources..

4. Plaidoyer et communication 

Mettre au point des actions de plaidoyer et de communication sur la base des conclusions des groupes de travail et formuler des propositions afin de plaider pour un engagement politique accru en faveur de l’ODD 4 – Éducation 2030.

Quels liens avec l’architecture des ODD des Nations Unies ?

Le Comité directeur œuvre dans le cadre plus large des ODD au sein du système des Nations Unies, tant à l’échelle mondiale que régionale. Au niveau mondial, il répond notamment aux appels à contributions émanant du Forum politique de haut niveau pour le développement durable, plate-forme centrale des Nations Unies pour le suivi et l’examen du Programme 2030. Au niveau régional, le Comité directeur collabore avec les commissions et autres instances régionales.