Autonomiser et mobiliser les jeunes

priority-gap4.jpg

© UNESCO

DOMAINE D'ACTION PRIORITAIRE 4

 

"Multiplier les initiatives d'éducation au développement durable (EDD) auprès des jeunes"
 
Programme d’action global pour l’EDD logo
La jeunesse est au coeur même de la vision et de l’édification d’un avenir plus durable -- cette génération qui doit à la fois faire face aux conséquences du développement non durable d’aujourd’hui et supporter le poids du développement non durable de demain. Dans beaucoup de pays émergeants, les jeunes veulent désormais avoir leur mot à dire dans la construction de leurs sociétés. Les jeunes représentent également une part importante des sociétés de consommation et les habitudes qu’ils prennent aujourd’hui auront une incidence majeure sur les modes de consommation de demain. La jeunesse a le pouvoir d’accélérer le développement durable et de lui donner une plus large ampleur.

 

  • Des partenariats publics privés conçoivent des applications gratuites pour smart phone qui donnent des informations sur l’EDD et les modes de vie durables
  • Les organisations de jeunes forment une coalition mondiale pour la jeunesse sur les modes de vie durables
Dans le cadre de ce domaine d’action prioritaire, il s’agit de donner aux jeunes la possibilité de tirer parti des bienfaits considérables des technologies de l’information et de la communication, y compris les médias sociaux, non seulement pour apprendre, mais aussi pour constituer des réseaux. Parmi les approches prometteuses figurent l’apprentissage en ligne sur l’EDD et les plateformes en ligne où les jeunes partagent leurs opinions et présentent les initiatives qu’ils mènent en matière de consommation et de modes de vie durables. Parce qu’ils se mobilisent en masse en faveur du développement durable, les jeunes doivent être informés des conséquences de leurs choix et de leurs actions de tous les jours. Il importe également de puiser dans leur créativité et leur détermination pour trouver des solutions novatrices et applicables.
 
Résultats escomptés : multiplication des offres de qualité d’apprentissage en ligne à destination des jeunes; participation et contribution des jeunes au plaidoyer et à l’élaboration et à la mise en oeuvre des politiques en matière d’EDD au niveau local, national et international ; augmentation du nombre d’actions menées par les jeunes en faveur de l’EDD.
 
Principales parties prenantes : les jeunes âgés de 15 à 24 ans. Leur nombre, soit plus d’un milliard d’individus, n’a jamais été aussi élevé qu’aujourd’hui. Les jeunes, qui comptent des activistes et des dirigeants, sont à la fois les bénéficiaires et les catalyseurs de ce domaine d’action prioritaire. Les parties prenantes comprennent également les organisations ciblées sur les jeunes ou dirigées par des jeunes, ainsi que les organismes qui s’adressent aux jeunes dans les secteurs public et privé, qu’il s’agisse des médias, des organisations confessionnelles ou des autorités locales ou nationales.

 

Asociación SERES - Pour en savoir plus
Earth Charter International Center for Education for Sustainable Development - Pour en savoir plus
UNESCO Youth Forum Network - Pour en savoir plus
International Youth Foundation (IYF) - Pour en savoir plus
World Wide Fund for Nature (WWF) - Pour en savoir plus
3BL Associates - Pour en savoir plus
Organisation De Développement Durable (ODDD) - Pour en savoir plus
The Energy and Resources Institute (TERI) - Pour en savoir plus
The Goi Peace Foundation - Pour en savoir plus
Untouched World, New Zealand  - Pour en savoir plus 
ECO UNESCO (Clubs), Ireland - Pour en savoir plus
International Foundation for The Young Masters Programme on Sustainable Development - Pour en savoir plus
Engagement Global gGmbH – Service for Development Initiatives - Pour en savoir plus
YESPeace Network (Youth for Education, Sustainability and Peace Network) of the UNESCO Mahatma Gandhi Institute of Education for Peace and Sustainable Development  - Pour en savoir plus