Critères de sélection

30212221-drupal.jpg

© UNESCO/Ministerio de Educación, Colombia
A) Transformation : Dans le cadre du projet/programme, l’éducation au développement durable (EDD) est mise en œuvre comme une activité transformative au service du développement durable, entraînant des actions et changements individuels et collectifs.

L’EDD est transformative dans la mesure où elle donne aux apprenants les moyens de se transformer eux-mêmes et de faire progresser la société dans laquelle ils vivent. Les projets/programmes en lice doivent donc permettre aux apprenants d’apporter des changements pour un monde plus juste, pacifique et durable. Cela signifie par exemple agir contre le changement climatique, modifier ses habitudes de consommation, développer l’entreprenariat social et les moyens de subsistance durables ou épauler ceux qui luttent contre la pauvreté.

 
B) Intégration : Le projet/programme aborde les trois facettes du développement durable (société, économie, environnement) de façon intégrée.

Le développement durable implique de prendre en compte les aspects social, économique et environnemental du développement. Le projet/programme proposé doit s’inscrire dans cette définition du concept. Il doit porter sur ces trois aspects et aider les apprenants à appréhender les liens d’interdépendance entre société, économie, et environnement et à agir en conséquence.

 
C) Innovation : Le projet/programme présente une approche novatrice de l’EDD.

Le développement durable exige de sortir du statu quo et du  « prêt-à-penser ». Le projet/programme présenté doit apporter une approche novatrice de l’EDD, de par les thèmes traités, la méthodologie employée ou la manière de concevoir l’environnement d’apprentissage. Jeter des passerelles vers des secteurs autres que l’éducation et travailler avec de nouveaux partenaires peut également constituer une preuve d’innovation.

 
En plus de répondre à ces critères, le projet/programme doit :
  • être en cours et existé depuis au moins quatre ans
  • avoir un impact élevé par rapport aux moyens investis
  • être reproductible et évolutif
  • contribuer à un ou plusieurs des cinq domaines d’action prioritaires du Programme d’action global.