Prix UNESCO/Emir Jaber Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah pour l’autonomisation des personnes handicapées par les technologies numériques

Critères de sélection

Les candidatures sont appréciées à la lumière de l’évaluation de tous les aspects de leur dossier relatifs à l’autonomisation des personnes handicapées par les technologies numériques. Il est, par conséquent, vivement conseillé aux candidats d’utiliser au maximum l’espace disponible dans chaque section. Le formulaire mentionne explicitement les rubriques qui sont destinées aux seules fins du classement et ne sont pas utilisées pour l’évaluation. Les jurés examinent en particulier les éléments fournis par les personnes et les organisations pour attester du respect des 12 critères spécifiques suivants dans leurs réalisations :

le degré d’utilisation, dans le travail accompli par le candidat, de solutions, de ressources et de technologies numériques au service de l’autonomisation des personnes handicapées par le biais de la formulation de politiques, du plaidoyer, de la coopération et de solutions fondées sur des partenariats.
le degré d’intégration, dans le travail accompli par le candidat, de la création et de l’élaboration de solutions, de ressources et de technologies numériques au service de l’autonomisation des personnes handicapées.
le degré d’utilisation, dans le travail accompli par le candidat, de solutions numériques au service de l’autonomisation des personnes handicapées par le biais du développement et du renforcement des capacités des personnes pour créer, adapter et utiliser des solutions numériques de manière économiquement rentable et viable, comme des programmes de leadership, la formation de formateurs et l’amélioration de l’apprentissage des personnes handicapées.
le degré de prise en compte par le candidat de la continuité financière de ses interventions à long terme et de leur viabilité sur le plan de l’environnement.
le degré de prise en compte par le candidat du caractère abordable de ses interventions pour des personnes handicapées, en réduisant autant que possible le coût des solutions, des ressources et des technologies utilisées et en intégrant l’efficience dans la relation entre les apports et les produits.
les effets à grande échelle produits par le travail du candidat dans différentes régions du monde ; ce critère mesure la portée du travail accompli par le candidat.
le degré d’utilisation des interventions du candidat parmi les groupes d’utilisateurs pour lesquelles elles ont été conçues ; ce critère mesure l’ancrage du travail accompli par le candidat.
le degré de pertinence et de mise en œuvre des interventions pour un large éventail de groupes d’utilisateurs et de formes de handicap, de présentation des interventions de manière intelligible et dans des langages compris par des personnes handicapées, ainsi que d’utilisation de solutions numériques, y compris de solutions reposant sur la base de normes ouvertes, de contenus et de ressources accessibles et sous licence libre et de Logiciel libre et Open Source (FOSS).
le degré de participation de personnes handicapées à la conception initiale, à la mise au point et à la revue ultérieure des interventions du candidat.
les éléments attestant que le candidat a mené une procédure efficace de suivi et d’évaluation pour améliorer la qualité de ses interventions et partager des informations sur les succès et les échecs enregistrés.
le degré de facilité avec laquelle les groupes d’utilisateurs visés peuvent mettre en œuvre les interventions du candidat.
le degré d’innovation dont a fait preuve le candidat dans la conception de son approche ou sa mise en pratique et qui a permis de transformer les approches traditionnelles de l’autonomisation des personnes handicapées.