Alphabétisation pour tous

L’UNESCO a été au premier rang des efforts d'alphabétisation entrepris à l’échelle mondiale depuis 1946, donnant un élan à la vision d'un monde où chacun saurait lire. Selon l’Organisation, l’acquisition et le perfectionnement des compétences d'alphabétisation tout au long de la vie font partie intégrante du droit à l'éducation. “L'effet démultiplicateur” de l'alphabétisation autonomise les peuples, leur permet de participer pleinement à la société et contribue à améliorer leurs moyens de subsistance.

L'alphabétisation est aussi un moteur du développement durable, car elle permet une participation accrue au marché du travail, l’amélioration de la santé et de la nutrition infantile et familiale, la réduction de la pauvreté et le développement des chances dans la vie.

Au-delà du concept classique d’un ensemble de compétences en lecture, écriture et calcul, l'alphabétisation s’entend maintenant comme un moyen d'identification, de compréhension, d’interprétation, de création et de communication dans un monde de plus en plus numérique, fondé sur des textes, riche en informations et en rapide évolution.

À l’échelle mondiale, toutefois, au moins 758 millions de jeunes et d’adultes ne savent toujours pas lire et écrire et 250 millions d'enfants n’acquièrent pas les compétences d'alphabétisation fondamentales. Il en résulte une exclusion des jeunes et des adultes faiblement lettrés et qualifiés qui ne peuvent pas participer pleinement à leur communauté et à leur société.

Pour faire avancer l'alphabétisation, en tant que partie intégrante de l’apprentissage tout au long de la vie et du Programme de développement durable à l’horizon 2030, l’UNESCO adopte les approches suivantes qui font la promotion de l'alphabétisation partout dans le monde, en mettant l’accent sur les jeunes et les adultes.

  • Bâtir des bases fortes par l’éducation et la protection de la petite enfance
  • Fournir une éducation de base de qualité à tous les enfants
  • Rehausser les niveaux d'alphabétisation fonctionnelle des jeunes et des adultes qui n’ont pas les compétences d'alphabétisation fondamentales
  • Développer des environnements alphabétisés