Démocratie et citoyenneté mondiale

Lors de chaque moment clé qui a marqué l’histoire contemporaine, l’UNESCO a soutenu le développement pacifique des sociétés en contribuant, particulièrement en périodes de transition, à la construction et à la consolidation de la démocratie, et au développement d’institutions démocratiques.

Depuis sa création, l’Organisation cherche à promouvoir les aspirations de tous, particulièrement des jeunes femmes et hommes, à partager des valeurs universelles telles que la tolérance, le pluralisme, le respect des droits de l’homme, la liberté et le dialogue.

Tout en soulignant le rôle décisif de l’éducation et des droits de l’homme, l’UNESCO se focalise sur des thèmes suivants : la gouvernance, les institutions démocratiques, la citoyenneté, la liberté d’expression, la représentation de jeunes femmes et hommes et leur participation active dans le processus de prise de décision ainsi que dans le développement socio-économique et culturel. L’Organisation est par nature un lieu propice au débat démocratique et une plateforme d’échanges où les valeurs démocratiques telles que la tolérance, le pluralisme, le respect des droits de l’homme, la liberté et le dialogue, sont fortement encouragées.

L’éducation pour la paix et aux droits de l’homme est une composante essentielle à ce processus et un catalyseur pour favoriser la citoyenneté mondiale.

Sur le terrain, l’UNESCO s’engage à participer activement à la consolidation d’une culture démocratique, en assistant par exemple des pays dans la région arabe, et en mettant particulièrement l’accent sur le renforcement des capacités chez les jeunes femmes et hommes en termes d’éducation civique, d’engagement civique et de droits de l’homme afin de les encourager à participer au développement d’une communauté gouvernée par des institutions démocratiques.

L’objectif de l’UNESCO concernant l’éducation pour la citoyenneté mondiale va de pair avec son engagement pour construire des institutions démocratiques et encourager la participation active de tous, notamment des jeunes femmes et hommes, dans les prises de décision, les processus de développement et dans la protection et la promotion des droits de l’homme.

Le travail de l’UNESCO dans le domaine de la paix et de l’éducation aux droits de l’homme a pour but la consolidation des connaissances et le renforcement de la compréhension des valeurs communes ainsi que le soutien du développement de bonnes politiques et de bonnes pratiques qui aident à créer des environnements d’apprentissage sûr et libre de toute discrimination et violence.

L’UNESCO travaille avec d’autres agences des Nations Unies ainsi que des partenaires de la société civile pour promouvoir le Programme mondial en faveur de l’éducation aux droits de l’homme. Le programme soutient l’intégration de l’éducation pour la paix et la prévention de conflits dans les politiques nationales d’éducation ainsi que dans le cursus scolaire et aborde de nombreux défis présents au sein du thème de l’éducation tels que l’accès à des manuels scolaires de qualité exempts de stéréotypes, la lutte contre l’intimidation et la lutte contre la violence.

L’UNESCO est un leader mondial dans le domaine de l’éducation pour perpétuer la mémoire de l’Holocauste et pour prévenir les actes de génocides en aidant les communautés à faire face à leur passés difficiles et à (re)construire des structures démocratiques partagées.

L’Organisation milite pour la non-discrimination dans l’éducation et l’enseignement du respect pour tous.

L’éducation de qualité inclusive est un thème central aux démarches mises en place par l’UNESCO pour établir citoyenneté et démocratie, ainsi que pour promouvoir une éducation multilingue.

Grâce à son réseau du système des écoles associées, l’UNESCO encourage l’échange de pratiques éducatives novatrices qui engagent directement les enfants, les enseignants, les écoles et leurs communautés locales dans les thèmes les plus pertinents et les plus urgents du moment.