Action de l’UNESCO en matière de droit à l'éducation

Le programme de l’UNESCO sur le droit à l’éducation élabore, suit et encourage les normes et standards de l’éducation pour favoriser la mise en œuvre du droit à l'éducation au niveau national et faire progresser les objectifs du programme Éducation 2030. L’Organisation fournit des conseils et une assistance technique aux États membres dans l'examen ou la formulation de leurs cadres juridiques et politiques et elle renforce les capacités, les partenariats et la sensibilisation relative aux défis clés.

La principale composante de la stratégie de l’UNESCO dans ce domaine est de veiller à ce que les obligations légales des États soient dûment reflétées dans les cadres juridiques nationaux et traduites en politiques et programmes concrets. Elle est aidée en cela par le nouveau programme et son l’approche fondée sur les droits telle qu’exprimée dans l’Objectif de Développement Durable 4 et ses cibles.

Dans le contexte de la nouvelle Stratégie concernant les instruments normatifs adoptée par le Conseil exécutif de l’UNESCO en octobre 2015, ce travail normatif constitue un élément central des travaux du programme d'éducation dans toutes les fonctions et activités conduites par l’UNESCO dans ce domaine.

En accord avec la Convention concernant la lutte contre la discrimination dans l’enseignement de l’UNESCO, le cœur de la stratégie vise à poursuivre les principes fondamentaux du droit à l'éducation et surtout le principe d'égalité des chances pour tous dans l’éducation, sans discrimination ou exclusion.

L'UNESCO entretient un dialogue avec les États membres afin de les aider à surmonter les obstacles dans la réalisation du droit à l'éducation, y compris en matière de privation de l’éducation, des inégalités et de la disparité.

L’une des principales préoccupations a trait à un suivi plus efficace des instruments dans le domaine de l'éducation. Le suivi de la mise en œuvre est réalisé grâce aux propres instruments de l’UNESCO, notamment la Convention concernant la lutte contre la discrimination dans l’enseignement, et à sa collaboration avec les organes des droits de l'Homme des Nations Unies.

L'accent est mis sur la construction et le renforcement des capacités et des mécanismes et l’UNESCO fournit un appui technique aux États membres dans l'examen de leurs cadres légaux nationaux.

L'UNESCO œuvre à favoriser les débats publics sur les questions clés afin de renforcer la compréhension du sens de l’action normative, insistant sur la mobilisation des parties prenantes. Les campagnes de sensibilisation, la production et la diffusion de recherches et d’études et les programmes de formation entrepris en collaboration avec les parties prenantes clés font partie de ses actions stratégiques.

Pour mieux servir les États membres, l’UNESCO collabore étroitement avec le système des Nations Unies et le Bureau du Haut-Commissariat aux droits de l'Homme. L’Organisation mobilise, élabore et encourage les partenariats mondiaux dans le but de sensibiliser aux questions clés relevant de la mise en œuvre du droit à l’éducation telles que la privatisation (en anglais) de l’éducation, la protection des droits des réfugiés, le droit à l'éducation de personnes handicapées (en anglais), le statut des enseignants, le droit à l'éducation des filles et des femmes (en anglais) ou le droit à l'éducation des populations autochtones.

Elle s’appuie dans ce travail sur la Base de données mondiale du droit à l'éducation qui fournit des informations sur le niveau de mise en œuvre du droit à l'éducation, avec accès à 195 profils de pays et à plus de 1 200 documents officiels.