Accompagnement des acteurs de l’éducation en matière d’enseignement de l'Holocauste et des génocides

Conférence internationale sur l'éducation et l'Holocauste

La Conférence internationale sur l’éducation et l'Holocauste (ICEH) est un programme entrepris conjointement par l’UNESCO et le Musée-Mémorial de l’Holocauste des États-Unis (USHMM), destiné à permettre aux acteurs de l’éducation, dans toutes les régions du monde, de développer des initiatives éducatives, culturelles et scolaires à long terme susceptibles de contribuer à l’institutionnalisation ou au renforcement des études ou de l’enseignement de l'Holocauste et de la prévention des génocides. Le projet est une « conférence » à laquelle participent des responsables des acteurs de l’éducation et des experts internationaux collaborant à la conception de projets en rapport avec leurs priorités et contextes nationaux, afin de faire progresser ces objectifs. La conférence est suivie de mesures d'assistance au niveau national, fournies par l’UNESCO et l'USHMM, pour faciliter la mise en œuvre des initiatives ainsi élaborées.

La première réunion s’est tenue en octobre 2015 à Washington, aux États-Unis, avec la participation des acteurs de l’éducation des secteurs formel et non formel du Chili, de la République de Corée, de Hongrie, d’Inde, de Lituanie, du Maroc, du Mexique, de Namibie, du Rwanda et de Turquie.

Réseau latino-américain de l’UNESCO sur l’enseignement de l’Holocauste

L’UNESCO a créé un Réseau latino-américain sur l’enseignement de l'Holocauste et la prévention du génocide constitué de représentants des ministères de l'Education d’Argentine, du Chili, du Costa Rica, du Guatemala, du Mexique, du Paraguay, du Pérou, du Salvador et d’Uruguay. Lancé en 2014 à San José, au Costa Rica, le réseau organise régulièrement des réunions afin de favoriser le dialogue régional sur l’enseignement de l'Holocauste et, plus généralement, pour traiter par l’éducation les événements violents du passé.

Dans ce cadre, l’UNESCO organise des initiatives de renforcement des capacités pour les acteurs de l’éducation, notamment en collaboration avec Yad Vashem (Israël), la Chaire UNESCO sur la prévention du génocide à l’USC Shoah Foundation (États-Unis) et le Ministère de l'Education d’Argentine.

Le Réseau sert aussi à faciliter la coopération entre les experts internationaux et régionaux, et les organisations de la société civile et les autorités éducatives. Des représentants de l'Institut Auschwitz pour la paix et la réconciliation (Argentine/États-Unis), du Musée-Mémorial de l’Holocauste des États-Unis, de l’International Holocaust Remembrance Alliance, du Musée interactif juif du Chili, de Yahad in Unum (France), etc., ont participé à ces réunions.