Éducation et protection de la petite enfance

La petite enfance se définit comme la période qui va de la naissance à l’âge de 8 ans. Ces années qui représentent une étape exceptionnelle pour la croissance du cerveau posent les fondements du développement ultérieur. L’éducation et la protection de la petite enfance (EPPE) sont plus qu’une simple étape préparatoire pour faciliter la transition de l'enfant vers la scolarité formelle. Elles insistent sur le développement global de l'enfant – en veillant à répondre à ses besoins sociaux, émotionnels, cognitifs et physiques – afin de créer une fondation solide et large qui le prépare à l'apprentissage tout au long de la vie et à son bien-être. Dans la ligne du programme Éducation 2030, l'UNESCO apporte son concours aux efforts nationaux, régionaux et internationaux qui visent à élargir et à améliorer de façon équitable les prestations EPPE pour offrir à chaque enfant le meilleur départ dans la vie.

 

Les activités de l’UNESCO en matière d’EPPE ont pour principal objectif d’influencer les politiques et les pratiques, par un plaidoyer s’appuyant sur des données factuelles, la création et le partage de connaissances, le renforcement des capacités et l’assistance technique. Ces activités portent notamment sur des domaines spécifiques tels que les enseignants, le suivi et l'intégration.

L’UNESCO collabore avec les responsables gouvernementaux et d'autres parties prenantes clés chargées de l’éducation et de la protection des jeunes enfants de 0 à 8 ans. Étant donné que cette tranche d'âge englobe des enfants parvenant à différents stades de développement, il est naturellement difficile pour les pays de prendre en compte à égalité et en même temps tous les enfants de ce groupe, et une priorisation s’impose. À cette fin, les programmes EPPE de l’UNESCO sont axés sur l'éducation pré-primaire holistique des enfants âgés de plus de 3 ans, en soulignant ses liens avec l'éducation primaire, tout en veillant à ce que soient utilisées des pédagogies adaptées au stade de développement des enfants.

Pour ce qui est des besoins des enfants de moins de 3 ans, l’UNESCO encourage des stratégies clés comme l’échelonnement et le partenariat. Un plan sectoriel de l’éducation divisé en étapes, portant sur les moyens de répondre aux besoins de cette tranche d'âge, peut permettre de renforcer l'engagement des gouvernements pour que les jeunes enfants bénéficient d’une attention totale. Des partenariats qui impliquent une collaboration avec les secteurs sanitaires et sociaux ainsi qu’avec la société civile et les acteurs du secteur privé peuvent contribuer à toucher davantage d’enfants en termes d’âge et d’effectifs couverts.