Éducation et protection de la petite enfance

La première enfance se définit comme étant la période comprise entre la naissance et huit ans ; c’est un formidable moment de croissance, où le développement du cerveau est à son maximum. Pendant cette phase, les enfants sont fortement influencés par leur entourage et leur environnement.

L’éducation et la protection de la petite enfance (EPPE) ne servent pas seulement à préparer l’enfant à l'école primaire. C’est un objectif de développement holistique des besoins sociaux, émotionnels, cognitifs et physiques d'un enfant, afin de bâtir une base large et solide de son bien-être et de son apprentissage tout au long de la vie. L’EPPE a pour potentiel de créer les futurs citoyens, ouverts, capables et responsables.

C’est pour cela que l’EPPE constitue l’un des meilleurs investissements que puisse faire un pays pour favoriser le développement de ses ressources humaines, l'égalité entre les sexes et la cohésion sociale et pour réduire le coût des programmes de rattrapage ultérieurs. Pour les enfants défavorisés, l’EPPE joue un rôle important, permettant de compenser les insuffisances au sein de la famille et de combattre les inégalités au plan éducatif.

L'approche de l’UNESCO est renforcée dans l’Agenda Education 2030, en particulier avec la cible 4.2 de l’Objectif de développement durable 4 : « D’ici à 2030, faire en sorte que toutes les filles et tous les garçons aient accès à des activités de développement et de soins de la petite enfance et à une éducation préscolaire de qualité qui les préparent à suivre un enseignement primaire. »