Le programme CapED

caped-cover-page.jpg

© UNESCO/M.Hofer

À propos du programme CapED

Dans le cadre de son mandat pour la conduite et la coordination des efforts entrepris au niveau mondial en faveur de l'Objectif de développement durable 4 (ODD4), l’UNESCO a été chargé du développement des capacités et le programme CapED constitue l’une de ses réponses opérationnelles clés pour renforcer les systèmes et aider les pays à atteindre leurs priorités nationales dans le contexte de l’ODD4. Le programme se focalise sur trois domaines prioritaires : politique et planification sectorielles, compétences pour la vie et le travail et enseignants.

Renforcer les politiques, la planification et les réformes sectorielles de l’Éducation

Un dialogue politique reposant sur des données factuelles et la mise en œuvre de solides plans de développement de l’éducation sont indispensables à la réalisation des cibles de l’ODD4 contextualisées au niveau national. Le CapED appuie l’opérationnalisation de l’ODD4 par le biais d’une composante pilote focalisée dans des pays sélectionnés, tout en maintenant son appui pour guider la planification de l’éducation et façonner les agendas des réformes :

  • Pilote ODD4 : de l'engagement à l'action dans 10 pays

Le pilote ODD4 du Programme CapED a été lancé en 2016 dans dix pays sélectionnés, dans le but d’opérationnaliser les engagements ODD4 dans les pays. Son objectif est d’examiner les politiques et plans existants à la lumière des cibles de l’ODD4 et d’améliorer les systèmes nationaux de collecte et d’analyse des données, pour un meilleur suivi des progrès dans ce sens. Le CapED coopère étroitement avec l'Institut de Statistique de l’UNESCO pour la mise en œuvre de la composante Données, qui débouchera principalement sur la formulation d'une stratégie nationale pour le développement des statistiques de l’éducation. Voir des exemples de pays.

  • Réformes, plans et politiques nationaux

Mis à part le pilote, le CapED continue d’appuyer certains pays sélectionnés en matière de conduite de processus systématiques et fondés sur des constatations factuelles pour la planification et la gestion des systèmes éducatifs ou pour la réalisation de réformes plus ambitieuses, notamment la réforme portant sur les programmes d’enseignement et la décentralisation de la gestion de l’éducation. Voir des exemples de pays.

Encourager le développement des compétences pour la vie et le travail

Les Cibles de l’ODD4 mettant en avant la nécessité d’une approche inclusive aux possibilités d’apprentissage, ce domaine prioritaire s’intéresse par conséquent à l’élaboration de politiques visant à créer des systèmes d'apprentissage tout au long de la vie et à la fourniture effective de programmes pertinents permettant d’acquérir des compétences en EFTP, alphabétisation et éducation de base, qui s’adressent aux groupes défavorisés et en particulier aux filles et aux femmes. Il y a trois domaines d'intervention prioritaires :

  • Formulation de politiques en matière de TVET, d’alphabétisation et d’éducation non formelle (ENF)

Le CapED appuie les réformes éducatives portant sur le développement et l’examen de politiques en matière d’EFTP, d’alphabétisation et d’ENF, afin d’offrir des possibilités d’apprentissage de qualité tout au long de la vie aux personnes de tous âges. Le programme œuvre également à l’élaboration de cadres et de bases de données statistiques ainsi qu’à l'amélioration du cadre du Système national intégré de gestion de l’éducation, pour un suivi efficace. Voir des exemples de pays.

  • Emploi des jeunes et entreprenariat

En matière de chômage des jeunes, le CapED œuvre au développement de capacités propres à resserrer la coordination entre l’offre EFTP et le marché du travail. Il appuie la conception et la livraison de programmes innovants adaptés à des besoins spécifiques, en particulier ceux des filles, des femmes et des jeunes sans emploi, sans éducation ou sans formation dans les zones défavorisées. Voir des exemples de pays.

  • Compétences d'alphabétisation pour autonomiser les filles et les femmes

Le CapED offre un investissement ciblé dans des interventions d'alphabétisation axées sur le genre dans une perspective d'apprentissage tout au long de la vie. Il œuvre auprès des pays bénéficiaires pour qu’ils développent, appliquent et généralisent des programmes d’éducation des adultes qui soient de qualité, pertinents et innovants, et s’adressant aux filles et aux femmes. Dans les communautés défavorisées, l’appui du CapED aux programmes ENF se focalise souvent sur les Centres d’apprentissage communautaires (CLC), qui accueillent souvent des filles et des femmes dont les possibilités d'apprentissage sont limitées, telles que des enfants non scolarisés, de jeunes analphabètes et des personnes âgées. Voir des exemples de pays.

Améliorer la qualité grâce aux enseignants

Les enseignants, qui sont le moteur de la fourniture d’une éducation de qualité, sont l’un des moyens essentiels pour mettre en œuvre l’ODD4 (Cible 4.c). Ils se trouvent ainsi au centre d’attention du CapED, dans trois domaines d'intervention prioritaires :

  • Formulation de politiques relatives aux enseignants

Le CapED engage les parties prenantes et appuie les pays dans la formulation et la mise en œuvre de politiques complètes offrant un développement professionnel continu afin de mieux attirer, former, affecter, gérer et retenir le personnel enseignant. Voir des exemples de pays.

  • Formation des enseignants

Le CapED appuie le renforcement des institutions de formation des enseignants par le développement de cadres d'évaluation de la qualité et de plans d'amélioration, ainsi que par le renforcement des capacités pour les programmes de formation initiale et continue des enseignants, le développement des programmes d’enseignement, l’accompagnement pédagogique pour poursuivre l’appui en classe et le pilotage et la mise à l'échelle des initiatives et des pratiques pédagogiques réussies. Voir des exemples de pays.

  • Approches prenant en compte la dimension du genre

Le CapED appuie une revue des programmes de développement professionnel des enseignants en prenant en compte la dimension du genre. Il s’efforce de fournir aux enseignants une formation au genre afin que les filles disposent de plus de chances d'apprendre efficacement, en mettant l’accent sur l'accès des adolescentes aux disciplines STEM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques) et sur leur progression dans ces matières. Voir des exemples de pays