Favoriser la liberté d'expression

En tant qu’organisme des Nations Unies avec un mandat spécifique de promouvoir « la libre circulation des idées par le mot et par l’image », l’UNESCO vise à favoriser la mise en place de médias libres, indépendants et pluralistes sous formes imprimées, diffusées ou en ligne. Ainsi, le développement des médias encourage la liberté d’expression et contribue au renforcement de la paix, du développement durable, des droits de l’homme et de la lutte contre la pauvreté.

C'est pour cette raison que l'UNESCO milite, aujourd'hui, en faveur de la liberté de la presse et de la sécurité des journalistes, et soutient le journalisme indépendant fondé sur l'éthique et les normes professionnels et les principes d'autorégulation du journalisme.
 
Selon l’UNESCO, les médias pluralistes et diversifiés fournissent des possibilités d’information au public lui permettant de faire des choix éclairés. C’est pour cela qu’aujourd’hui nous contribuons plus particulièrement à la mise en place de médias communautaires et nous encourageons l'égalité des genres dans les médias. Afin d’autonomiser les individus en tant que producteurs informés et consommateurs d’information, l’UNESCO a pris des initiatives concernant les médias et la maîtrise de l'information et l'enseignement du journalisme.
 
Les projets de développement des médias en conformités avec notre vision peuvent obtenir le soutien de notre Programme international pour le développement de la communication (PIDC), qui supporte également le développement des médias fondé sur la connaissance.

Les efforts que l’UNESCO fournit dans tous ces domaines font partie de notre soutien à la liberté d’expression qui est un droit de l’homme inaliénable, et établi par l’Article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme.