Éducation pour les peuples autochtones

education-indigenous-people-cover-image.jpg

Filipe Frazao/Shutterstock.com

L’UNESCO plaide pour que les peuples autochtones puissent jouir de leur droit à participer à leur société. Guidé par sa nouvelle politique concernant l’engagement avec les peuples autochtones, l’UNESCO a pris l’engagement de veiller à la pleine inclusion des peuples autochtones dans l'éducation.

Pour les enfants et les jeunes issus de familles autochtones, les probabilités continuent d’être réduites pour qu’ils soient scolarisés ou inscrits dans les programmes de formation et ils ont plus de probabilités de réussir moins bien que les enfants non-autochtones.

Les peuples autochtones ont droit à l'éducation – à titre individuel ou collectif – conformément à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (2007) et à la Convention n° 169 de l’OIT relative aux droits des peuples indigènes et tribaux  (1989).

L’UNESCO appuie les États membres et collabore avec ses partenaires afin de garantir la réalisation du droit à l'éducation des peuples autochtones. Cela inclut le suivi du droit à l'éducation pour tous, y compris des peuples autochtones, et l’assurance de l’équité d’accès à l'apprentissage tout au long de la vie, ainsi que de la qualité et de la pertinence de l’enseignement et de l'apprentissage. Adoptant une approche inclusive, l’UNESCO appelle les pays à éliminer les obstacles qui limitent la présence, la participation et la réussite des peuples autochtones en matière éducative.

L’UNESCO œuvre en faveur de l'éducation des peuples autochtones, par exemple par la célébration de la Journée internationale des peuples autochtones.

L’UNESCO gère les connaissances et encourage les pratiques efficaces, par exemple dans le cadre de la Plate-forme des pratiques efficaces d'alphabétisation pour les populations autochtones développée par l’Institut de l’apprentissage tout au long de la vie de l’UNESCO.