Les médias en situation de crise et de catastrophe

En temps de crise, de conflit ou de catastrophe naturelle, les médias sont déterminants pour contribuer de façon objective à la discussion sur les mesures à prendre, en plus de garantir aux communautés locales l’accès à des informations vitales.
 

De l’extrémisme violent à la crise mondiale des réfugiés que nous traversons actuellement, en passant par des maladies telles qu’Ebola et Zika, les défis auxquels nous devons faire face ont mis à l’épreuve la capacité des médias de répondre de manière efficace et responsable. Ils se doivent d’éviter quelconque forme de sensationnalisme et de division sociale tout en diffusant des informations cruciales aux communautés touchées.

L’UNESCO s’emploie activement à renforcer les capacités des médias en situation d’urgence et de catastrophe, ainsi qu’à animer le débat mondial sur la réponse globale à mettre en œuvre. Cela suppose notamment de coopérer avec les partenaires pour garantir que les renseignements essentiels parviendront aux populations vulnérables qui en ont besoin, et de promouvoir les valeurs fondamentales de l’UNESCO que sont la tolérance, la diversité et la compréhension lorsqu’elles se retrouvent menacées.